Le rottweiler à l’origine de l’agression du 28 octobre 2005 a bien été euthanasié. Contrairement à une information diffusée par un quotidien genevois le 13 octobre 2006, le rottweiler à l’origine de l’agression à l’encontre d’une fillette le 28 octobre 2005 n’a pas été placé pour adoption mais euthanasié à la demande de l’office vétérinaire cantonal. En effet, l’animal a été saisi immédiatement après l’attaque et détenu à la fourrière cantonale. Dans les semaines qui ont suivi l’agression, une évaluation indépendante a été réalisée afin d’analyser le degré de dangerosité de l’animal. Pendant toute sa détention, le rottweiler est demeuré sous séquestre à la fourrière cantonale et à aucun moment le chien n’a été placé dans un centre d’adoption. Bien que les observations de l’expert comportementaliste n’aient pas décelé chez cet animal une agressivité hors norme, l’office vétérinaire a décidé, en application du principe de précaution, de faire euthanasier le chien le 25 novembre 2005.

img1090.jpg

Rottweiler euthanasié