Deux nouveaux moteurs propulsent la Passat sur les routes hivernales: avec le 1,4 TSI (122 Ch) et le 1,8 TSI (160 Ch), la palette de motorisations compte désormais sept moteurs Otto entre 102 et 250 Ch et trois Diesel. Pour la première fois, des moteurs de la dernière génération TSI animent la Passat, remplaçant les deux FSI de 1,6 et 2,0 litres. Les propulseurs TSI se distinguent grâce à leur exceptionnelle puissance et leur faible consommation.

La Passat 1,4 TSI atteint ainsi une vitesse maximale de 203 km/h et consomme en moyenne 6,6 litres aux 100 km (Passat Variant: 200 km/h, 6,7 l/100 km), ce qui équivaut à une réduction de la consommation de 0,8 l/100 km par rapport à l’ancien moteur FSI 1,6. La Passat dotée du propulseur TSI 1,4 est proposée à partir de 36 010 francs, la Passat Variant dès 37 390 francs. La motorisation TSI 1,8 complète l’éventail des puissants agrégats Otto. 220 km/h en vitesse maximale et 7,6 litres aux 100 km (Passat Variant 217 km/h, 7,8 litres) assurent un plaisir de conduire au superlatif. La Passat 1,8 TSI est disponible à partir de 39 120 francs, la version Variant à partir de 40 940 francs. En sus, une boîte automatique 6 rapports peut lui être associée, sur demande.

Outre les nouveaux moteurs, la technologie de stationnement «Park assist» – déjà célèbre sur le Touran – peut également être embarqué en option à bord de la Passat, contre un supplément de prix de 1’050 francs. Sur simple pression d’un bouton, ce système dirige la Passat, en marche arrière, sur une place de parking évaluée au préalable par des capteurs. Autre nouveauté: le système de radio-navigation RNS 510, commandé par un écran tactile, dispose d’un disque dur de 30 gigaoctets, capable de lire des DVD vidéo. L’appareil inclut un puissant processeur graphique PC de 400 MHz. La Passat Variant est également dotée de série d’une caméra de recul.

img7012.jpg

De nouvelles technologies ont été implantées sur la Volkswagen Passat.