passeports biométriques

par | 25 Mar 2009

Partout dans le monde, des États mettent en place des passeports modernes, qui contiennentplus de données biométriques et peuvent être lus par des machines. Cela permet de mieux se protéger contre les falsifications et de garantir la liberté de voyager future. Les États membres de l’Union européenne sont tenus de délivrer des passeports biométriques depuis 2006. En tant que membre associé de l’accord de Schengen, la Suisse doit mettre en place le système de passeports biométriques avant le 10 mars 2010. Cela nécessite une adaptation de la loi sur les documents d’identité en vigueur. Le Conseil fédéral et le Parlement sont favorables à cette modification de la loi. Un référendum contre cette loi a abouti. Le peuple votera le 17 mai 2009.

La position d’economiesuisse
D’un point de vue économique, il est indispensable de mettre en place des passeports modernes et infalsifiables. Sans ces passeports, les citoyens suisses seraient soumis, pour leurs futurs voyages à l’étranger, à des dispositions plus strictes sur les visas. Cela générerait alors des frais
administratifs inutiles et limiterait la liberté de voyager. Le tourisme et l’économie suisses seraient également pénalisés si les visiteurs étrangers devaient demander, pour leurs voyages en Europe, un visa distinct pour la Suisse, en plus du visa Schengen. C’est pourquoi, economiesuisse a choisi
de dire oui au passeport biométrique.

img12222.jpg

Sécurité et liberté de voyager accrues grâce aux passeports biométriques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest