Les salaires des plus hauts dirigeants d’entreprises helvétiques ont une nouvelle fois augmenté en 2006. En effet, le salaire moyen d’un membre de la direction d’une des 100 principales sociétés cotées en bourse a augmenté de 15,8% à hauteur de 2,3 millions de francs, selon une étude de la Fondation Ethos. En 2005, les salaires avaient connu une hausse de 7,6%. Ce sont encore une fois les banques qui s’offrent les directions les plus chères. Les membres de la direction d’UBS ont gagné en moyenne 18,98 millions de francs et ceux du Crédit Suisse 18,77 millions.

img6971.jpg

Les patrons gagnent toujours plus.