C’est l’une des réflexions de l’Association suisse des cafetiers sise à Zurich pour sortir ses membres des graves difficultés financières rencontrées. Une personne entrant dans un café devrait se délester de 5 francs quelquesoit sa consommation et son temps de présence dans l’établissement. Ce montant équivaudrait grosso modo au coût en charges diverses engendré par la présence du client dans le bar. Pour la présidente de l’Association, cette mesure devrait s’imposer pour venir en aide aux 1400 cafés qui sont dans le rouge dans toute la Suisse.

img1041.jpg

La pièce de 5 francs, bientôt la plus aimée dans les bars?