Dans la droite ligne des meilleurs artistes catalans, en passant pour notre plus grand bonheur du tangible de la sculpture à l’intemporel de la photographie, Mayte Vieta revisite les grandes interrogations de l’âme humaine dans un constant dialogue entre visible et invisible, rêve et réalité ….

Grâce à ce don inimitable qu’elle a de transformer l’obscurité des profondeurs en lumineux couloirs de lumière, solidement ancrée dans sa terre de soleil, elle passe tour à tour de la matière à l’image. Artiste complète s’il en est, Mayte Vieta dévoile au fil de ses créations la douleur de son regard d’enfant devant la maladie et la mort, le déchirement de ses souffrances, de ses angoisses vaillamment maîtrisées, mais aussi l’émerveillement de son coeur devant une fleur qui s’ouvre au printemps, un oiseau qui s’envole, le scintillement de la lumière à la surface de l’eau. Victorieuse de ses incessants questionnements, elle se joue avec bonheur de l’adversité du quotidien, transformant le moment présent en un collier de purs cristaux qui s’égrènent au fil des heures.

Pour Mayte Vieta, quoi de plus illusoire que le visible ? Quoi de plus trompeur que la réalité ? L’oeil de son objectif se fait complice de celui du spectateur. Consciente de la vanité de notre monde d’illusions, de la fugacité de l’instant, elle transcende l’ambivalence d’une apparente réalité par de subtiles métaphores sur le sens de la vie. Travail de mémoire pour ne pas oublier le monde enfoui au fond de son âme, elle transpose l’âpreté du réel en douceur du rêve, au confluent de la douleur et du plaisir.

S’il est vrai que la beauté réside dans l’oeil de celui qui regarde, alors on ne se lasse pas de plonger notre regard au coeur de son art lumineux, dans la profondeur de son âme généreuse. Un visage douloureux, une sirène au fond de l’eau, une lumière saisissante, surprenante surgissant au coeur d’une nuit sans âge, l’oeuvre de Mayte Vieta transcende l’éternelle dichotomie de l’opaque et de la transparence, du dense et du léger, de la présence et de l’absence, de la vie et de la mort, dans un espace-temps qui peut sembler certes irréel mais qui est partie prenante de notre vie et notre raison d’être. Douce, sensuelle, profonde et forte à la fois…. telle est l’oeuvre de Mayte Vieta. À voir absolument !

img18865.jpg

Première exposition à Genève de l’artiste catalane Mayte Vieta