Le PDC prend acte que le Conseil des Etats a suivi les propositions présentées par son parti dans le cadre de la PA 2011 et qu’il a ainsi émis un signal important en faveur d’une agriculture axée sur la production. L’orientation donnée par le Conseil fédéral à la réforme agricole va dans la bonne direction. Le PDC a déjà demandé dans sa réponse à la consultation d’adopter un rythme rendant les changements structurels socialement acceptables. Quand à la production sucrière indigène, elle ne sera pas non plus étouffée. Pour les produits bio, le principe selon lequel l’ensemble de l’exploitation doit répondre aux critères biologiques sera maintenu afin de protéger la confiance des consommateurs.

Afin que les paysans suisses puissent faire face à la concurrence, ils doivent avoir des conditions comparables à celles de leurs concurrents étrangers en ce qui concerne les coûts. A la grande satisfaction du PDC, le Conseil des Etats a décidé aujourd’hui d’autoriser des importations parallèles pour les moyens de production agricole et décidé des modifications importantes portant sur les normes légales et les taxes douanières qui font actuellement grimper les prix des semences, des engrais, des aliments et des médicaments pour animaux et des machines agricoles. Ces mesures s’avèreront importantes dans la lutte contre l’îlot de cherté qu’est la Suisse.

img1811.jpg

Agricol’action