Le Grand Conseil zurichois a adopté la semaine passée une résolution en faveur du péage urbain, contre l’avis de la droite du parlement et du gouvernement. Cette résolution demande que soient développés des modèles de taxes en collaboration avec l’administration fédérale. Le Président de l’ATE, Sami Kanaan, évoque la situation à Genève dans Le Temps du 25 janvier. La décision prise à Zurich est réjouissante, car il devient indispensable «de prendre des mesures plus marquées pour gérer le trafic automobile en milieu urbain, afin de limiter ses nuisances, notamment pour la santé et l’environnement mais aussi pour l’économie et l’emploi.» Pourquoi ne pas mener, comme cela a été fait avec succès à Stockholm, un test de péage urbain dans deux grandes agglomérations comme Zurich et Genève, avant de faire voter la population ?

img2189.jpg

Solution bienvenue…