Persian Gulf Sea City

par | 2 Fév 2010

Persian Gulf Sea City est le nom donné à la construction d’une île-ville dans un décor
de rêve sur l’île de Kish dans le Golfe Persique. Le Dr. Mohammad Taghi Hashemian Abmali est le père du projet. Interview exclusive.

Dr. Mohammad Taghi Hashemian Abmali, comment décririez-vous votre parcours?
J’ai toujours senti recevoir le soutien de Dieu… Je dois mes réussites à trois éléments: ma croyance en Dieu et sa bonté; le soutien de ma famille et particulièrement celui de mon père; l’amour et la passion que je mettais dans mon travail. De manière générale, j’ai toujours donné beaucoup d’attention et d’importance à l’environnement et à la beauté de la Nature.

Dans quels domaines travaillez-vous?
Je travaille dans deux secteurs d’activités: la collection d’œuvres d’arts et culturelles; les projets immobiliers et les constructions de ville. Je suis directeur de deux compagnies. La première mène des activités artistiques et de recherches, elle est considérée comme l’une des plus grandes institutions culturelles de mon pays et porte le nom d’Institut de Recherche d’Histoire et Culture de l’Est. Nous avons imprimé 700 livres environ depuis ses débuts et l’Institut est devenu le plus grand musée privé de la République Islamique d’Iran. La seconde concerne les activités de génie civil et de construction de villes dont le projet de Persian Gulf Sea City qui est justement en train d’être construit et qui sera inauguré sur l’île de Kish.

Pourquoi après Vienne et Londres avoir choisi Genève pour présenter votre projet?
Parce que Genève est l’une des places financières les plus sûres et réputées au niveau mondial. C’est donc le lieu idéal pour des collaborations commerciales et économiques.

Vous avez accepté d’être hôte international, économique et culturel à «Place des Affaires». Quelles sont vos attentes?
Montrer que les deux thèmes de l’économie et de la culture, une fois mis ensemble, peuvent être des piliers forts de développement et en s’entraidant mutuellement atteindre le summum de la réussite.

A propos de l’île de Kish, quelles sont les conditions météorologiques et climatiques?
Globalement, l’île est située dans une zone chaude. Elle bénéficie d’un climat chaud et humide. Il y fait chaud l’été et l’air est très doux en hiver. Plus précisément, il fait chaud et humide d’avril à octobre et l’air est printanier de novembre à mars avec des épisodes de pluie. De manière générale, il pleut très peu. L’île qui repose sur du corail côtoie des eaux parfaitement claires et belles, l’air y est pur et sain.

Comment s’y organisent les transports?
Les connexions entre l’île et le monde extérieur se font uniquement par liaisons aériennes et maritimes. Kish dispose de son propre aéroport international qui a accueilli à de nombreuses reprises le Concorde. Pendant les périodes de pointe, il accueille près de 120 vols par jour. Du point de vue des projets de développement, l’île a une situation très intéressante. Pour la partie maritime, le port de Kish accueille les grands navires de croisières. Chaque jour, deux lignes font régulièrement la navette entre l’île et le continent. Les transports dans l’île elle-même sont très développés, la mobilité est aisée et les flux sont importants et de qualité.

De quels loisirs pourront profiter les touristes?
La nature même de l’île guide l’orientation des loisirs. Les plages sont accueillantes et toujours propres, on peut nager dans des eaux très limpides et marcher sur du sable argenté… Faire du bateau, de la plongée, du kitesurf, du jet ski, du vélo sur des pistes cyclables aménagées à cet effet sur les plages, on peut bien sûr profiter des paysages, de la faune, de la flore, des oiseaux, des tortues, on peut ramasser des coquillages, aller au restaurant, faire du sport dans les centres spécialisés, faire du karting, s’amuser au parc des dauphins, découvrir la ville souterraine de Kharize, la vieille-ville de Harireh, le bateau grec, flâner sur le quai long de 500 mètres dévoué au tourisme et parcourir de grands centres commerciaux. La nuit tombée, on profite d’une bise agréable. En ce qui concerne les activités scientifiques, l’île accueille des conférences internationales et autres congrès scientifiques qui profitent des derniers équipements modernes et de grands salons, plus de 20 expositions spécialisées ont lieu chaque année… L’île accueille également sept universités internationales et des milliers d’étudiants qui profitent des installations culturelles pour les activités liées à leurs études.

Quelles sont les animations culturelles?
Parmi les nombreuses animations, on trouve deux grandes festivités: le festival du Nouvel An et le festival de l’Été qui sont tous deux organisés par la partie privée de l’île. Tout au long de l’année, les touristes peuvent en outre profiter de concerts et d’expositions artistiques.

Qui assume la responsabilité politique et opérationnelle du développement de cette île?
Toute l’île est gérée et administrée par la société du secteur libre de Kish grâce à un Conseil d’Administration. Ce secteur libre est sous la tutelle d’une commission de plusieurs ministres du gouvernement qui orientent la législation spécifique de l’île. La Loi spécifique de ce secteur a été adoptée par le Parlement en 1994. Le pouvoir opérationnel est confié à un directeur qui est compétent pour tous les changements de responsables sur l’île. Globalement, cette Loi du secteur libre de l’île de Kish est l’une des plus développées qui soient. Elle est entièrement conçue pour assurer le bon développement de l’île. C’est un dispositif législatif qui amène une gestion exemplaire sur Kish.

Quelle est la place de cette île par rapport à la notion de développement durable?
Bénéficiant de lois spécifiques, cette île peut être un endroit idéal pour l’accomplissement de projets exceptionnels et pilotes du pays. Déjà en ce point, l’île en tant que telle aide au développement durable du pays. Transformer l’île de Kish en un secteur de recherche scientifique, en faire un centre touristique, ainsi que le portail d’entrée au commerce international, toutes ces particularités œuvrent de concert en faveur du développement durable de l’île.

Du point de vue de la protection de l’environnement, sur quelles bases écologiques reposent l’île de Kish?
De l’eau pure, de l’air pur, une terre pure. Ce sont les trois piliers fondamentaux de l’environnement qui existent sur l’île. Toutes les décisions prises sur l’île le sont à l’aune de ces trois éléments. Tout est fait dans le plus grand respect de l’écosystème corallien qui la constitue et l’environne. L’île de Kish joue un rôle important d’osmose entre le respect de l’Humain et de l’Environnement.

Quelles sont les caractéristiques de son statut?
Premièrement, les lois des secteurs libres édictées dans les domaines économiques, commerciaux, industriels et bancaires sont favorables à ces domaines. Deuxièmement, la façon dont est gérée l’île et le bénéfice d’une Loi spécifique aident à son développement. Troisièmement, la proximité des eaux internationales et des autres pays du Golfe Persique en fait un lieu intéressant et stratégique. Quatrièmement, la gestion des deux îles Hendourabi et Farou à travers ce secteur libre a bénéficié à son statut juridique.

Quelles sont les innovations en matière énergétiques du projet Persian Gulf Sea City de l’île de Kish?
Utiliser 100% de l’énergie solaire disponible toute l’année et l’énergie éolienne présente en quasi-permanence. Ces deux sources d’énergie peuvent répondre aux besoins énergétiques de l’île. Récemment, une des plus grandes réserves de gaz du pays a été découverte sur l’île et pourra profiter encore plus à son développement.

Si vous deviez choisir parmi quelques qualificatifs pour décrire l’île de Kish, lesquels seraient-ils?
Kish, le paradis pour les familles. Le paradis pour les enfants. Le rêve devenu réalité. L’île de la convivialité pour les invités. L’île des beautés de la création…

Si vous deviez décrire votre pays, quels mots utiliseriez-vous?
L’Iran, le berceau et l’origine de la culture antique. La terre des intellectuels, littéraires et scientifiques. La terre de décisions historiques. La terre des ambitions grandes et durables avec un peuple averti et fidèle. La terre dans laquelle on obéit au Livre de Dieu et à son dernier prophète. La terre des grands Hommes de l’Histoire.

Comment placez-vous le projet Persian Gulf Sea City au travers de l’histoire de l’Iran?
Ce projet Persian Gulf Sea City tend à immortaliser le nom du Golfe éternellement Persique qui a joué un grand rôle dans l’histoire de l’Iran (ndlr: le nom «Golfe Persique» est inscrit en toutes lettres dans le projet architectural de l’île). Ce projet est le témoignage et le symbole de la présence multiséculaire de l’Iran dans le Golfe Persique. Finalement, le projet, avec ses nouveautés, peut servir de modèle pour de futurs projets dans la région.

Quel regard personnel portez-vous sur la Suisse en général et sur Genève en particulier?
En prenant en compte la position géographique privilégiée de la Suisse en Europe et du climat culturel et social, c’est un pays qui a su s’imposer comme un endroit privilégié pour les activités économiques. Le peuple suisse a une culture et une personnalité respectables et un comportement exemplaire et chaleureux. C’est un Etat de Droit où les Droits de l’Homme sont à la fois respectés et protégés. C’est cette image que j’ai gardée de la Suisse. Genève est l’une des villes les plus calmes que j’ai eu le plaisir de découvrir lors de mes nombreux séjours à l’étranger.

Quel est le message que vous voulez faire passer dans cette interview?
Qu’il faut donner de l’importance aux beautés de la Nature créées par Dieu sans autre violence, qu’il faut s’engager dans cette protection avec un regard pur et sincère pour arriver à la paix et tranquillité dans un environnement où tout le monde peut vivre en paix et ensemble.
Interview réalisée par l’Extension. Traduit du Persan par Th. K. Nikpour

img14637.jpg

Dr. Mohammad Taghi Hashemian Abmali

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest