Le résultat anormal du contrôle antidopage du vainqueur du Tour de France 2006 confirmé, Floyd Landis avait été licencié par Phonak. Le boss de la team, Andy Rihs, après avoir analysé les conséquences de cette affaire pour sa société ARcycling (qui gère l’équipe Phonak)a décidé d’en finir avec le cyclisme.

Le fond de pension américain I-Shares, qui voulait un temps reprendre la formation Phonak, s’est finalement désisté. Andy Rihs, le manager de l’équipe suisse a décidé de dissoudre l’équipe Phonak à la fin de l’année. 12 coureurs de la Phonak ont été reconnus de dopage ou soupçonnés, depuis 2001.

img577.jpg

Une bonne tête de vainqueur