Les villes de Lausanne et de Genève enregistrent ces derniers jours d’avril des taux d’ozone supérieurs aux valeurs admises. D’habitude, de pareils taux d’ozone n’apparaissent que fin juin, début juillet. La Cité de Calvin se situe au-dessus des valeurs recommandées depuis une semaine.

img3289.jpg

A quand le smog genevois?