L’été 2007 a été calamiteux pour les piscines de Suisse. La météo mitigée de cet été a refroidi l’enthousiasme des baigneurs, hormis durant quelques beaux week-ends. A Lausanne, on parle même de « la plus mauvaise année depuis au moins dix ans ». Du côté de Genève, aux bains des Pâquis, Dominique Thommen n’en revient pas: « C’est la première fois que je vois un été dont les quatre mois sont pourris ». Il relève tout de même quelques beaux jours, mais pas plus de trois d’affilée. L’eau n’a jamais dépassé les 20 degrés. La fréquentation est « nettement en dessous » des autres années, précise-t’il.

img6191.jpg

Le bilan 2007 n’est pas du tout satisfaisant