Après une navigation réussie à travers le canal de Panama d’est en ouest, MS TÛRANOR PlanetSolar continue son tour du monde sur l’océan Pacifique. TÛRANOR PlanetSolar et l’équipage du bateau ont reçu un formidable accueil lors des dernières étapes à Miami, Cancun, Carthagène. Toute l’équipe est impatiente d’atteindre les prochaines étapes. L’archipel des Galápagos (arrivée prévue aujourd’hui) sera à nouveau l’opportunité de sensibiliser la population sur les progrès des énergies renouvelables. Pour les mois à venir, MS TÛRANOR PlanetSolar va suivre un nouvel itinéraire. Les principales étapes sont les suivantes :

– Equateur / Les Iles Galapagos (fin janvier 2011)
– Polynésie Française / Bora Bora (mi-mars 2011)
– Tonga (Avril 2011)
– Australie / Brisbane, en fonction de la situation météorologique sur place (mai 2011)
– Chine / Hong Kong (juin 2011)
– Chine / Shanghai (août 2011)
– Singapour (octobre 2011)
– Inde / Mumbai (novembre 2011)
– Emirat Arabe / Abu Dhabi (décembre 2011)
– Canal de Suez (février 2012)
– Monaco / arrivée (avril 2012)

Cet itinéraire est sous réserve de changement selon les conditions météorologiques. L’itinéraire prend en compte uniquement les principales étapes, il y aura également des plus petites escales. Le tour du monde a pour but d’impliquer le plus grand nombre de personnes à sa cause solaire,
TÛRANOR PlanetSolar est un ambassadeur des énergies renouvelables. Le nouvel itinéraire ne comprend pas d’étape à San Francisco ni Sydney. Selon les derniers rapports météorologiques, les conditions pour se rendre à ces deux destinations ne sont pas optimales pour des raisons de courants marins et d’ensoleillement. Spécialement pour l’Australie où les conditions météorologiques sont actuellement difficiles. “Nous espérons une amélioration d’ici le printemps”, déclare l’initiateur du projet Raphaël Domjan. “Les problèmes rencontrés par les australiens nous montrent que nous devons prêter plus d’attention aux conditions climatiques. Nous pensons très fort à celles et ceux qui souffrent de la pluie et des inondations.”

Se basant sur les expériences acquises lors de la première étape du tour du monde, le bateau va continuer avec à son bord quatre personnes au lieu de six. Raphaël Domjan, eco-explorateur et fondateur du projet, le Capitaine Patrick Marchesseau, Jens Langwasser and Christian Ochsenbein. Mikaela von Koskull et Daniel Stahl quitteront le navire à la prochaine escale. Patrick Marchesseau :
“Merci à Mikaela et Daniel pour leur précieux soutien pendant la première étape. Nous connaissons aujourd’hui mieux le navire et son comportement, nous pouvons diminuer l’équipage mais nous sommes très reconnaissants envers Mikaela et Daniel sans qui la première étape ne se serait pas déroulée si facilement.” Le propriétaire du bateau Immo Stroeher a ajouté : “Merci à Mikaela et Daniel pour nous avoir accompagné jusqu’ici. Leur présence a été déterminante dans le succès de la première étape du tour du monde.”

img16666.jpg

Pour les mois à venir, MS TÛRANOR PlanetSolar va suivre un nouvel itinéraire.