Plasturgie : le groupe isérois IAC voit les choses en grand

par | 7 Mar 2015

Les lignes bougent dans le secteur de la plasturgie. Le groupe IAC, basé à Frontonas, ""vient en effet de reprendre le groupe RDP (siège à Bellignat, dans l’Ain) avec l’appui de trois partenaires financiers : A Plus Finance, le Crédit Agricole Alpes Développement et BPI France. Signée fin décembre, cette opération concrétise la forte volonté de développement du groupe nord-isérois (5 millions d’euros de chiffre d’affaires), qui n’hésite pas à investir dans une entreprise cinq fois plus importante que lui, s’ouvrant ainsi les portes de l’international.
Le groupe IAC (sociétés Vulpiplast à Frontonas et Atip dans le Rhône) est positionné sur le marché des pièces plastiques pour différents secteurs (automobile, bâtiment, électricité, sanitaire…). Son outil industriel moderne, sa souplesse et ses compétences lui permettaient déjà de travailler pour de prestigieux donneurs d’ordre (Araymond, MGI Coutier, Aldes, Armani, L’Oréal…). Avec cette opération de croissance externe, le groupe intègre deux nouvelles unités de production en France, une en Pologne et une autre en Slovaquie. Ce rachat permettra à son PDG, Franck Lapierre, de conforter sa place sur ses marchés actuels et d’envisager rapidement de nouveaux développements dans l’univers de la cosmétique notamment.

Avec cette acquisition, le groupe IAC change de dimension
""La capacité industrielle désormais acquise fait de ce nouveau groupe l’un des intervenants majeurs en plasturgie avec 30 millions d’euros de chiffre d’affaires et 250 salariés. Cette taille “XL” autorise un plus large développement aux projets de Franck Lapierre et de son équipe. De fait, pour la société basée à Frontonas, ce mariage apporte une nouvelle dimension au service des clients actuels, tout en donnant des opportunités supplémentaires en matière de prospection. L’intégration de l’injection soufflage par exemple ouvre plus grand encore les portes de l’industrie cosmétique (flaconnage).
Dans la foulée de ce rachat, les projets ne manquent pas. De fait, le plan de développement à court et moyen terme va dans deux directions. En premier lieu, un investissement dans les machines, en particulier sur le site d’Izernore. Le groupe réfléchit également à l’accroissement de son atelier d’outillage en vue de protéger certains “know how”. Il est également prévu de transformer des contrats de travailleurs intérimaires en embauches définitives. Le groupe confortera son développement à l’international par une présence accrue sur les salons professionnels : Cosmopack à Bologne au mois d’avril, Luxe Pack à New York au mois de mai, le FIP Solution Plastique en juin à Lyon… La commune de Frontonas va bien rayonner à l’international avec le groupe IAC, qui prend vraiment une nouvelle dimension dans le secteur de la plasurgie. Il fallait oser. 
Stéphane Perrin


2015-03-07

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest