Le Grand Conseil Genevois a adopté jeudi 30 novembre la révision de l’accord international sur les marchés publics (AIMP). Genève est le dernier canton à ratifier ce texte qui introduit davantage de concurrence entre les entreprises suisses et européennes. L’AIMP abaisse les montants à partir desquels un marché public est soumis aux nouvelles règles issues des accords bilatéraux avec l’UE.

img1564.jpg

Les marchés se rapprochent de plus en plus