Avec la publication de l’Album des peintres-graveurs en 1986, Ambroise Vollard utilise pour la première fois un portfolio. Ce n’est plus une suite de planches reliées ou un livre, mais une présentation de planches libres.
Cette « nouveauté » a vite séduit nombre d’artistes qui y ont reconnu une façon de présenter des sujets complexes. Les formes et la présentation de ces portefeuilles sont nombreuses, et sont intimement liées aux objectifs des artistes: interrogeant les enjeux formels, le développement des structures visuelles ou le rapport qu’entretiennent différents collectifs, les portefeuilles sont un moyen idéal de présenter des commentaires d’ordre politique ou moral, ainsi que la variété d’un éditeur ou encore les points de vue des artistes. Grâce à leurs formes spécifiques ces portfolios ouvrent sur des perspectives qui vont au-delà des possibilités d’autres formes artistiques.

Pour de plus amples informations sur cette exposition, vous pouvez consulter le site suivant: http://www.ville-ge.ch/mah.

img12535.jpg

L’exposition se tient au musée d’art et d’histoire du 4 juin au 30 août 2009.