Le Conseil national s’est prononcé aujourd’hui en faveur du maintien des relations bancaires entre les Suisses de l’étranger et Postfinance. Ce faisant, le mandat de prestations confié par la Confédération à la Poste engloberait un service universel pour les expatriés suisses en lien avec les services de paiement de PostFinance.
L’Organisation des Suisses de l’étranger salue cette décision qui marque un pas important dans la bonne direction.

Le Conseil national (CN) a accepté aujourd’hui par 126 voix contre 53 et 11 abstentions et contre l’avis du Conseil fédéral, la motion du conseiller national Roland Rino Büchel (UDC/ SG) demandant que la Confédération étende le mandat de prestations de service universel de la Poste au trafic des paiements pour les Suisses de l’étranger.

Roland Rino Büchel, également membre du Comité de l’Organisation des Suisses de l’étranger a déclaré au terme du vote que « cela constitue un premier pas en vue de la solution d’un problème qui dure depuis 2008. Il est en effet inacceptable qu’un compatriote suisse vivant à l’étranger qui est en conformité avec les lois fiscales de son pays de résidence se voie refuser le droit de maintenir des relations bancaires en Suisse. Cela concerne potentiellement l’ensemble des 732’000 Suisses vivant de par le monde quelque soit leur pays de résidence. Il est important qu’ils puissent disposer d’un compte bancaire en Suisse, que ce soit pour toucher leur retraite, effectuer des paiements en Suisse ou mener des opérations sur des biens immobiliers en Suisse. C’est pourquoi il est impératif que le Conseil des Etats se rallie à l’avis du CN ».

A noter que la décision du CN rejoint la résolution adoptée à l’unanimité par le Conseil des Suisses de l’étranger (CSE), organe représentatif des Suisses de l’étranger lors de sa séance du 15 août dernier à Aarau.

L’Organisation des Suisses de l’étranger est, depuis 1916, au service des Suisses de l’étranger.

img20547.jpg