L’UPSA, Union professionnelle suisse de l’automobile, est favorable au taux unique. Un groupe d’experts de l’UPSA a étudié en profondeur la réforme actuelle de la TVA. En s’appuyant sur les bases ainsi élaborées, l’UPSA demande au Conseil fédéral de poursuivre les modules «loi fiscale» et «taux unique» et de tendre vers une mise en œuvre rapide et complète de ses propositions.

Depuis son introduction, la taxe sur la valeur ajoutée est l’une des principales sources de revenus de la Confédération. Néanmoins, cette taxe s’avère malheureusement compliquée et éloignée de la pratique dans son application. Les entreprises assujetties à la TVA, prélevant la taxe et la reversant à l’Administration fédérale des contributions (AFC), doivent faire face à un organisme bureaucratique qui leur semble onéreux et difficilement compréhensible.

De concert avec un groupe d’experts constitué pour étudier la réforme de la TVA et avec Markus Hutter, président du comité consultatif du Conseil national, l’UPSA a décidé de soutenir les modules «loi fiscale» et «taux unique». L’Union demande une mise en œuvre ferme du taux fiscal unique de 6 pour cent prévu ainsi que la suppression des plus de 20 exceptions fiscales qui existent actuellement. Seule une simplification radicale du système permettra de réduire efficacement les charges administratives supplémentaires pour les petites et les moyennes entreprises et d’éviter les distorsions concurrentielles au niveau de l’économie. L’orientation proposée confère une excellente sécurité juridique aux garagistes suisses et contribue à accroître la transparence de la charge fiscale. Cette mesure réduit également la taxe occulte actuelle ce qui est dans l’intérêt de toute l’économie nationale suisse et de la branche automobile qui bénéficient ainsi d’élans de croissance.

L’UPSA estime qu’un taux fiscal unique imposant de la même manière toutes les prestations est la meilleure façon de prendre en compte l’idée fondamentale de la taxe sur la valeur ajoutée. Les calculs montrent que la majorité des entreprises profiteront d’une réduction de taux.

L’UPSA soutient activement cette réforme courageuse de la TVA, une initiative garante d’avenir attendue depuis longtemps. Seules des entreprises prospères pourront renforcer sur le long terme la place économique suisse. Le monde politique doit donc également veiller à réduire au minimum et à simplifier les charges administratives supplémentaires.

img5659.jpg

Indolore la TVA, indolore, c’est vraiment pas sûr