Pouvoir d’achat : les Français plus confiants

par | 12 Sep 2017

En dépit d’une situation financière qui reste fragile, la 6e édition du baromètre annuel COFIDIS / CSA met en évidence un regain de confiance.

Intitulée « Les Français et leur pouvoir d’achat »,  la 6e édition du baromètre annuel Cofidis/CSA, révèle une légère amélioration du pouvoir d’achat des Français: 15% estiment leur pouvoir d’achat élevé, soit une progression de 4 points en un an. Un ressenti qui concerne particulièrement les jeunes actifs (21%), les urbains (23% en Ile-de-France) et les CSP + (47%).

En parallèle, la part des Français qui jugent leur pouvoir d’achat faible, continue de baisser (28% ; – 8 points en 3 ans). Par ailleurs, la moitié des Français déclare que son pouvoir d’achat a augmenté ou est resté stable au cours des douze derniers mois (+ 5 points en un an).

Jeunes plus optimistes

Pour Cofidis, l’un des principaux acteurs du crédit à la consommation en France,  la confiance semble revenir peu à peu: un Français sur deux (51%) estime que son pouvoir d’achat va rester stable ou augmenter au cours des 12 prochains mois, avec plus d’optimisme du côté des jeunes.

Ainsi, 33% des 18-24 ans pensent que leur pouvoir d’achat va progresser dans les 12 prochains mois. A l’inverse, les seniors sont plus sceptiques : 76% des plus de 65 ans s’attendent même à un recul.

Sentiment de précarité

Le sentiment de précarité persiste pour une grande part de la population : 31% des Français déclarent tout juste boucler leur fin de mois, tandis que 26% vivent en situation de difficulté financière, contraints de s’endetter (7%) ou de puiser dans leurs réserves (19 %).

Ce sont les catégories les plus fragiles qui se retrouvent dans des situations financières difficiles : 61% des personnes à découvert tous les mois et 29% des femmes estiment être en difficulté. Au contraire, 40% de la population arrive à épargner, en particulier les plus aisés : les CSP+ (56%), les catégories aisées (55%) et les hauts revenus (69%).

En parallèle, 45% des Français déclarent vivre mal, dont près d’un tiers (31%) estime vivre de plus en plus mal, 9% considèrent qu’ils sont en train de devenir pauvres et 5% considèrent déjà vivre dans la pauvreté.

Plus de découverts

 Il manque 484€ en moyenne chaque mois aux Français pour vivre confortablement, un montant en forte progression par rapport à l’an dernier (+20€) relève encore Cofidis. Autre constat : près d’un Français sur 3 ((30%) est à découvert au moins une fois tous les 3 mois, avec un montant moyen qui se creuse (394€ contre 361€ l’an dernier).

« La situation financière des Français demeure fragile : un sur quatre déclare être en difficulté financière. Néanmoins, ils font preuve d’un certain optimisme. Ils ont confiance en l’amélioration de leur pouvoir d’achat à court terme et marquent une vraie volonté d’entreprendre des projets nécessitant des dépenses importantes » explique Céline François, directrice marketing de Cofidis France.

Près de 2 Français sur 3 (64%) prévoient d’entreprendre un projet nécessitant des dépenses importantes dans les 12 prochains mois. Une nette progression par rapport à l’an dernier (+6 pts). Pour financer leurs projets,  ils sont 62% prêts à puiser dans leur épargne personnelle tandis que 30% envisagent de solliciter un crédit (+7 points en 2 ans).

Impact des achats malins

Pour améliorer leur pouvoir d’achat, les Français utilisent de plus en plus les nouveaux modes de consommation. Près d’un Français sur 2 (47%),  a eu recours à des achats « malins » (consommation collaborative, ventes privées, achats/ventes groupés, seconde main, …), qui  se sont traduits par un mieux en terme de pouvoir d’achat.

Enfin, interrogés sur leur état d’esprit à moyen terme, seuls 26% des Français  parient sur une amélioration de leur pouvoir d’achat au cours des cinq prochaines années. Il n’y aurait donc pas d’« effet Macron ». Encore une fois, les jeunes (18-24 ans) sont les plus confiants (56% estiment que leur pouvoir d’achat va augmenter), à l’inverse des seniors (84% des 65 ans et plus estiment que leur pouvoir d’achat va diminuer).

L’étude a été réalisée du 10 au 12 juillet 2017 par CSA Research pour Cofidis, auprès d’un échantillon de 1006 Français représentatifs de la population française âgés de 18 ans et plus.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest