Bien qu’on s’attende pour 2007 à un léger essoufflement, la conjoncture mondiale devrait se maintenir à des niveaux élevés. Pour l’ensemble des pays de l’OCDE, la croissance devrait ainsi rester proche du niveau atteint en 2006 et le ralentissement du commerce mondial observé en 2005 devrait également être suivi par une progression plus forte des exportations mondiales. L’image reste rassurante et le ralentissement prévu pour 2007 est plutôt à interpréter comme un retour à une situation plus normale après plusieurs trimestres de croissance somme toute élevée. L’inflation ne devrait guère être un souci pour les mois à venir. Etant donné le fléchissement de la croissance prévu pour 2007 ainsi que le retour à la stabilité, voire à la baisse des prix énergétiques, on peut s’attendre à ce que la variation globale des prix soit quasiment nulle, voire légèrement négative en 2007. Cette année, la croissance sera donc globalement bonne pour la Suisse, sans pour autant atteindre un niveau exceptionnel.

img1850.jpg

Les conjonctures nationales et mondiales seront bonnes en 2007