Cette année à l’occasion du très réputé et reconnu Evénement économique, la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève (CCIG) et L’Office de la promotion des industries et des technologies (OPI) ont eu le plaisir de décerner le Prix de l’Industrie 2007 à l’horloger genevois RAYMOND WEIL. Le célèbre Bâtiment des Forces Motrices accueillait ce soir plus de 1’000 invités à l’occasion de la cinquième édition de l’Evénement économique de la CCIG. Au cours de cette manifestation, des protagonistes de l’économie genevoise ont été récompensés pour leur dynamisme, leur esprit d’ouverture et d’innovation en présence de Pierre-François Unger, Président du Département de l’économie et de la santé.

Le Prix de l’Industrie 2007 a été attribué à l’horloger genevois RAYMOND WEIL. C’est le président du jury Jean-Luc Favre qui a eu le plaisir de remettre à Olivier Bernheim, Président et Directeur Général de la Marque genevoise. Le Prix de l’Industrie, créé initialement par la Ville de Genève en 1985, a pour objectif d’honorer et de promouvoir des entreprises industrielles genevoises innovantes qui savent faire preuve d’adaptabilité au fil du temps. C’est en 1991 que le Prix prend une dimension cantonale. Actuellement sous l’égide du Département de l’économie et de la santé (DES), représenté par le Guichet pour entreprises de l’Office de la promotion économique, il est attribué avec l’aide avisée de l’Office de Promotion des Industries et Technologies (OPI). En attribuant le Prix 2007 à la Maison RAYMOND WEIL, le jury a voulu récompenser une entreprise genevoise industrielle jeune, dynamique, innovante qui a su s’adapter à l’évolution de son environnement, faire preuve d’excellence et intégrer les innovations nécessaires pour rester à la pointe de son métier.

img6540.jpg

Olivier Bernheim, Président et Directeur Général de RAYMOND WEIL, et Jean-Luc Favre, Président du jury.