Rudolf Strahm alias Monsieur Prix a renoncé à attaquer Emmi sur le prix du beurre. Il ne dispose pas de suffisamment d’éléments pour prouver la position dominante du groupe laitier lucernois. Le vigile avait enquêté en 2006 après qu’Emmi ait fusionné avec AZM. Monsieur Prix n’a pas pu établir si la fusion avait eu une influence sur les prix. Mais Rudolf Strahm prévoit tout de même une nouvelle analyse pour 2008 ou 2009.

img5635.jpg

Monsieur Prix renonce à attaquer le groupe Emmi sur le prix du beurre