Etabli par l’Office cantonal de la statistique (OCSTAT), l’indice genevois des prix à la consommation diminue de 0,6 % en juillet 2006 et se fixe à 100,3 points (décembre 2005 = 100). Entre juillet 2005 et juillet 2006, l’indice augmente de 1,4 %. Depuis le début de l’année, l’indice progresse de 0,3 %.

Les différentes branches
L’indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées fléchit de 0,3 % en un mois (+ 0,1 % en un an), en raison de mouvements de prix liés essentiellement à des facteurs saisonniers.
L’indice de groupe habillement et chaussures enregistre une baisse de 16,8 % en trois mois (+ 1,6 % en un an), principalement en raison des soldes d’été.
L’augmentation des prix du mazout (+ 2,3 % en un mois; + 16,6 % en un an) se répercute sur l’indice du groupe logement et énergie (+ 0,2 % en un mois; + 2,8 % en un an).
La progression de l’indice du groupe transports (+ 0,9 % en un mois; + 4,5 % en un an) est principalement due à la hausse des prix des carburants (+ 2,3 % en un mois; + 11,9 % en un an).
L’adaptation des tarifs hospitaliers (+ 2,2 % en trois mois; + 3,2 % en un an) et la baisse des prix des médicaments (– 4,9 % en trois mois; – 7,1 % en un an) se compensent; l’indice du groupe santé est ainsi quasi-stable en trois mois (– 0,0 % en trois mois; + 0,1 % en un an).
Dans le groupe restaurants et hôtels (– 0,0 % en trois mois; + 1,0 % en un an), les prix de la restauration progressent de 0,4 % en trois mois (+ 0,7 % en un an), tandis que ceux de l’hôtellerie (y compris établissements hors canton de Genève) reculent de 3,3 % en trois mois (+ 2,9 % en un an).

img490.jpg

La progression de l’indice du groupe transports (+ 0,9 % en un mois; + 4,5 % en un an) est principalement due à la hausse des prix des carburants