En mars 2009, l’indice des prix à la production et à l’importation, établi par l’Office fédéral de la statistique (OFS), a diminué de 0,5% par rapport au mois précédent. Il se situe à présent à 106,8 points (base mai 2003 = 100). La tendance à la baisse observée depuis août 2008 s’est ainsi poursuivie. Les produits suisses tout comme les produits importés ont connu de nets reculs de prix (respectivement -0,4% et -0,7%). Ces baisses s’expliquent essentiellement par le fléchissement des prix des produits pétroliers et des produits métallurgiques. En rythme annuel, le niveau des prix de l’offre totale des produits importés et des produits du pays a diminué de 2,8%.

Baisse des prix à la production
En mars 2009, l’indice des prix à la production calculé par l’Office fédéral de la statistique a reculé de 0,4% par rapport au mois précédent. Il atteint maintenant 108,2 points (base mai 2003 = 100). En rythme annuel, l’indice a enregistré un recul de 0,7%. L’indice des prix à la production indique l’évolution des prix départ-usine des biens produits en Suisse et ne prend pas en compte le secteur des services.

Ont baissé par rapport au mois précédent notamment les prix des produits pétroliers, des produits métallurgiques (acier, produits en aluminium, produits en fils métalliques) et de la ferraille. Il en est allé de même des prix des veaux de boucherie, du lait cru, des produits sylvicoles et du bois de sciage. Ont en revanche augmenté notamment les prix des porcs de boucherie, de la viande de porc, du sable et du gravier, du béton prêt à l’emploi et des pierres naturelles.

Des importations sensiblement moins chères
En mars 2009, l’indice des prix à l’importation calculé par l’Office fédéral de la statistique a diminué de 0,7% par rapport au mois précédent. Il se situe actuellement à 104,2 points (base mai 2003 = 100). Par rapport à l’année précédente, le niveau des prix a baissé de 6,7%. L’indice des prix à l’importation reflète l’évolution des prix « franco dédouanés frontière suisse » de marchandises importées.

Des reculs de prix par rapport au mois précédent ont surtout été observés dans le cas des produits pétroliers (carburants, mazout, lubrifiants, bitume pur) ainsi que des métaux et des produits métallurgiques (acier, tubes en acier, acier transformé, aluminium, produits en aluminium et autres produits métalliques). Les prix ont également baissé pour les produits de la culture des champs, les fruits, les poissons et les produits de la pêche préparés. Ont par contre renchéri avant tout le pétrole brut, les produits horticoles, la viande de boeuf, les pierres naturelles ainsi que le cuivre et les produits dérivés de ce dernier.

img12532.jpg

Baisse des prix des produits pétroliers et des produits métallurgiques notamment – recul de 2,8% du niveau des prix en rythme annuel.