Le Projet « Innova » prévoit d’alléger les contrôles fixes aux douanes frontalières et de développer davantage de gardes mobiles. Courant 2007, l’effectif de postes fixes passera de 15 à 6. Avec 316 gardes-frontière autorisés, la région du Canton de Genève reste la mieux dotée du pays. Pour assurer les 1200 heures de surveillance quotidienne sur les 102,5 km, il manque encore 50 collaborateurs s’exclame le colonel Brenneisen. En outre, la dizaine de barrières douanières du canton ne seront plus fermées. Le voyageur pourra aussi autodéclarer sa marchandise en déposant un formulaire en dehors des heures d’ouverture. La facture arrivant par la suite par la Poste.

img2170.jpg

Des contrôles frontaliers loin de la frontière