Certaines personnes considèrent qu’il va de soi de laisser leurs animaux manquer de soins ou d’abandonner à un refuge la responsabilité qu’elles avaient prise au départ pour un être vivant. 18’645 animaux ont été recueillis en 2015 par les sections de la PSA. Par rapport à l’année précédente, le nombre total des animaux placés au refuge est resté élevé, sans changement. En même temps, dans l’intervalle d’une année, la Protection Suisse des Animaux PSA a enregistré 208 dénonciations de détentions contraires à la protection des animaux.

Pour la première fois, la Protection Suisse des Animaux PSA publie conjointement à la statistique annuelle de la protection des animaux un rapport annuel de son service spécialisé «Contrôles protection des animaux». Celui-ci a – en collaboration avec les sections PSA – traité entre juillet 2015 et juin 2016 plus de 200 annonces de manquements de la part de propriétaires d’animaux ou d’infractions à la législation sur la protection des animaux.

Conditions contraires à la protection des animaux

La plupart des abus concernaient la détention de chiens, suivie de celle de bovins, de chevaux, de chats et de lapins. La majorité des dénonciations portait sur des cas dans les cantons de Berne, Zurich et Argovie. Le service spécialisé précité s’est vu confronté à des annonces de chèvres affamées, de bovins négligés, de chiens enchaînés, de lapins enfermés et de chats errants, et même une vache échappée de l’abattoir a été signalée à la PSA.

Si la Protection Suisse des Animaux PSA constate de graves manquements et rencontre des propriétaires d’animaux incorrigibles, les constatations faites sont transmises au service vétérinaire compétent. Le service spécialisé de la PSA a effectué lui-même 65 contrôles sur place pendant la période sous rapport. Ce fut ainsi le cas chez une propriétaire d’animaux dans le canton du Jura, qui détenait dans son logement les espèces les plus diverses dans un espace très confiné et des conditions d’hygiène exécrables. On y a trouvé quatre chiens, quatre chats, 40 rats, deux perroquets, un python vert et trois aquariums, dont l’un contenait des résidents aussi exotiques que des murènes, des anémones de mer et des oursins. Le cas fut dénoncé au service vétérinaire cantonal et les animaux ont été confisqués en mai 2016. La Protection Suisse des Animaux PSA et ses sections ont soutenu les autorités dans le replacement des animaux.

Animaux de compagnie au refuge

Au courant de 2015, ce sont au total 18’645 animaux qui ont trouvé abri et soutien dans les refuges et les stations d’accueil de 66 sections de la Protection Suisse des Animaux PSA. Pendant la même période, 12’204 animaux de refuge ont été replacés dans un nouveau foyer.

Ont été abandonnés, trouvés ou confisqués 2’628 chiens, 11’145 chats, 2’539 rongeurs, 722 reptiles et 1’611 autres animaux, en majorité des oiseaux. Comme les années précédentes, le nombre de chats reste très élevé. Ils représentaient 60% des animaux vivant dans un refuge. Ceci correspond à 214 chats par semaine, que les sections de la Protection Suisse des Animaux PSA ont pris en charge. Plus de la moitié des chats ont été enregistrés sous la rubrique des animaux trouvés. Par conséquent, la part des chats sur l’ensemble des animaux trouvés (plus de 7’700) est extraordinairement élevée.

img21485.jpg