L’accord, qui augmente de près de 8% le temps de travail hebdomadaire, a été signé par les syndicats FO, CFTC et CFE-CGC représentant près de 80 % des salariés. Seule la CGT s’est abstenue.

Lire l'article originel >>