La Coordination des Citoyens du Liban et des Amis du Liban appelle toutes les personnes et organisations au rassemblement silencieux mais non muet le : Mercredi 19 juillet 2006 à 18 heures, sur le Pont du Mont-Blanc côté Jardin Anglais.

Rappel des faits
Le Liban, subit depuis mardi 12 juillet « une agression demesurée de la part des troupes israéliennes » rappelle le communiqué. Ces faits semblent constituer une violation caractérisée des Conventions de Genève et en particulier de la Troisième portant sur les principes à respecter auprès des populations civiles lors d’un conflit armé.

Inaction de la Communauté Internationale?
La Coordination des Citoyens du Liban et des Amis du Liban invite la communauté internationale à faire respecter le droit humanitaire, les règles du droit international au Liban ainsi que dans toute la région du Proche Orient. Pour le groupement, il y a des silences plus meurtriers que des bombes.

Que veut Israël?
Des centaines de civils ont déjà été tués par les attaques menées par l’aviation, l’artillerie et la marine. Pour la Coordination des amis du Liban, l’Etat d’Israël a d’ores et déjà décidé de poursuivre son escalade destructrice avec pour conséquence l’annéantissement du pays. Les bombardements ont également détruit partout dans le pays des dizaines de ponts, de routes et de centrales électriques et les usines de produits alimentaires. Les pistes de l’aéroport de Beyrouth (Aéroport Rafic Hariri) sont détruites ainsi que les deux autres petits aéroports du pays et tous les ports longeant la côte libanaise ont été touchés. Les lieux de culte, les écoles où la population civile prend refuge et les stations de télévision sont la cible des bombardiers. Les journalistes et les reporters sont attaqués.

Contact
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Cathia Damien au 079 690 24 35 Coordination des Citoyens du Liban et des Amis du Liban

img371.jpg

Des attaques vraisemblablement disproportionnées