A la fin septembre 2005, la Suisse comptait environ 377’600 établissements et un peu plus de 3,7 millions d’emplois dans les secteurs de l’industrie, des arts et métiers et des services.

Le secteur des services et le travail à temps partiel continuent de gagner en importance
Par rapport à 2001, le nombre d’établissements a diminué de 1,4%, alors que l’emploi a augmenté de 1%. Du fait de la hausse du travail à temps partiel, le nombre d’emplois en équivalents plein temps a quant à lui diminué de 0,5%. C’est ce qui ressort des résultats provisoires du recensement des entreprises 2005 de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Les résultats définitifs paraîtront en novembre 2006.

Près d’un établissement sur six dans les services aux entreprises
Le nombre d’établissements s’élevait à 377’600 à la fin septembre 2005, dont 301’800 établissements (79,9%) dans les services et 75’800 (20,1%) dans l’industrie et les arts et métiers. La branche économique comptant le plus grand nombre d’établissements était les services aux entreprises (y compris la recherche et le développement) avec un total de 60’600, soit 16% du total des établissements. Cette activité était suivie du commerce de détail avec 51’100 établissements, soit 13,5%, ainsi que de la construction avec 35’400 établissements, soit 9,4%.

Plus d’un emploi sur dix dans la santé et l’action sociale
Le nombre d’emplois se montait à 3’703’600 à la fin septembre 2005 et se répartissait comme suit : 2’708’200 (73,1% des emplois) dans les services et un peu moins de 1 million (995’400, 26,9%) dans l’industrie et les arts et métiers. Depuis 2001, la tertiarisation de l’économie s’est poursuivie puisque le secteur secondaire a subi une baisse de 4% du nombre d’emplois alors que le secteur tertiaire a enregistré une hausse de 3%.

Le domaine de la santé et de l’action sociale était déjà la branche la plus importante lors du recensement 2001. En outre, ce domaine d’activité était l’une des branches qui a enregistré la plus forte progression du nombre d’emplois (+9%).

img187.jpg

Plus d’un emploi sur dix dans la santé et l’action sociale