Recépieux poursuit son envol à l’international

La TPE albertvilloise qui a développé un procédé innovant de pré-recépage décroche un cinquième chantier en Pologne.


Recépieux a livré 600 pieux de 400 millimètres de diamètre avec un pré-recépage à 4 mètres de profondeur pour réaliser les fondations d’un immeuble résidentiel en Pologne. « A une telle profondeur, seul notre procédé est capable de garantir des résultats fiables pour un coût raisonnable », explique la petite entreprise albertvilloise. Le chantier qui a été lancé début octobre est le 5eme réalisé avec Menard Polaka la filiale polonaise du groupe Vinci.

Un procédé plus rapide

Recépieux a été fondée en 1998 par Dominique Fonfrède, un autodidacte qui a toujours eu des idées pour faire avancer les choses et de la persévérance. Il lui a fallu une dizaine d’années pour imposer son procédé de pré-recépage, plus rapide et plus facile que les méthodes traditionnelles. Le système consiste à pré-découper la partie du béton à éliminer. La tête de la fondation est équipée de gaines en mousse protégeant les aciers et d’éclateurs en plastique remplis d’un agent expansif dont la pression fracture le béton. La méthode, très précise, permet notamment d’éviter les chocs et vibrations.

Un quadruplement des ventes à l’international

Basée à Notre-Dame-des-Millières où elle emploie trois salariés, l’entreprise a investi 150 000 euros pour breveté son procédé dans 40 pays. Lauréate des concours de l’innovation Intermat en 2002 et 2003, elle a aussi reçu une médaille d’or au concours Lépine et une médaille d’or de l’INPI. En 2015, son chiffre d’affaires a atteint les 610 000 euros soit une progression de 12% plutôt satisfaisante compte tenu de la déprime du marché français du BTP. Les ventes réalisées en dehors du territoire national ont été encore meilleure puisqu’elles ont quadruplé pour atteindre les 110 000 euros. Parmi les opérations réalisées, le viaduc ferroviaire de Pulvermühle et des immeubles résidentiels au Luxembourg,  des bâtiments d’habitation en Belgique, Pologne et à Singapour, le ministère des Finances au Nigéria, une usine agro-alimentaire en Mauritanie, le centre des arts de Pointe à Pitre, etc. Et la liste ne cesse ne s’allonger.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ