Nous ne nous réjouissons évidemment pas du réchauffement de la Planète et des menaces de catastrophes qu’il fait planer. Nous ne nous réjouissons pas plus des insécurités d’approvisionnement énergétiques auxquelles nous exposent certaines situations politiques.

De ces deux phénomènes nous devons nous protéger même si des personnes les banalisent, voire les contestent par naïveté irresponsable ou intérêt particulier. Pourtant les photos des glaciers ne laissent pas de doute sur leur évolution!

Cette situation préoccupante est aussi une opportunité à saisir pour mieux protéger notre environnement et élargir notre indépendance énergétique. En faisant le choix d’une Société à 2000 watts, prévoyant ainsi dans le temps une diminution des deux tiers de notre consommation, nous mesurons l’ampleur des changements. Comment y arriver?

Grâce aux technologies qui rendent dès maintenant un bâtiment totalement autonome énergétiquement, en améliorant les isolations des constructions existantes et en recourant à des équipements beaucoup moins énergivores. Le potentiel d’économies est considérable.
En appliquant les nouvelles règles qui nous conduiront à cette diminution de consommation on générera d’impressionnants volumes de travaux. Les entreprises les plus innovantes et formatrices sauront répondre à ces demandes. Des métiers nouveaux seront créés ainsi que des emplois. Oui l’énergie sera certainement plus chère mais les investissements pour en consommer moins devraient compenser les renchérissements tarifaires.

L’avenir est notre affaire
La FEDRE a toujours été une passerelle entre l’institutionnel qui fixe des politiques et donne des impulsions et les entreprises permettant de concrétiser ces objectifs. Sans elles l’exercice resterait philosophique. Le Forum de la FEDRE donne l’opportunité de suivre les tendances et de se préparer à en être encore de meilleurs acteurs.

La FEDRE a une nouvelle fois décidé d’organiser son Forum au cœur de «Place des Affaires». Elle se trouve ainsi au milieu des divers acteurs de l’économie locale et régionale et peut y permettre des contacts pragmatiques soit dans le cadre des conférences ou sur l’Espace Eco-Energie réunissant ses principaux partenaires agissant dans les domaines de la détection des pertes énergétiques (thermographie aérienne), des économies (ECO 21 de SIG) des façades photovoltaïques (Faceactive), des services énergétiques ( Dalkia et Alpiq InTec), des chauffages à distance (Cadiom et ED Energies Durables/Serbeco) du bois (Lignum) du gaz (GazNat) de la production et de la distribution d’électricité (SIG, EOSH, Alpiq) de la mobilité douce (Gaz Mobile, Veolia Téléphérique de Salève, Renault).

img14638.jpg

…des opportunités économiques !