A l’issue de 4 jours de musique, le bilan du festival est réjouissant pour les organisateurs qui annoncent plusieurs soirées sold out !

Pour citer quelques points forts de l’édition : le vendredi avec les groupes 100% suisse (Puts Marie, The Animen et The Mondrians), la venue de Hyphen Hyphen, fraichement récompensé des Victoires de la Musique en Révélation Scène et la prestation incroyable du groupe culte de hip hop, ONYX. Sans oublier le parrain de la French Touch, Etienne de Crécy, qui a fait danser le public jusqu’au bout de la nuit.

Les lieux off, quant à eux, ont atteint pour la plupart leur capacité maximale avec entre autres Maddam, Alice Roosevelt, MyBand, Alphastate, et Elynn the Green.

C’est au soleil, dans le jacuzzi géant mis à disposition à la plage de Nyon, avec vue sur le lac, au son du live de Speedrax que s’est close cette édition de folie. Du jeudi au dimanche, les 11 lieux du festival n’ont pas désempli, permettant aux festivaliers de tout âge de déambuler dans Nyon, en allant de découverte en découverte au travers des divers lieux et styles de musique proposés.

« Mon coup de coeur 2016 est pour ONYX» nous confie Jean Christophe Buob, programmateur du festival et grand fan du duo « Le groupe n’a pas déçu son public venu nombreux et a offert un concert que je qualifierai être l’un des meilleures de ces 7 dernières années. »

Le second succès pour les organisateurs est une réussite de coeur, humaine et sociale. Les Hivernales est avant tout un festival qui a la volonté de réunir toutes les générations autour d’une même passion, la musique. Pari tenu grâce à une programmation variée. Mais cette édition souligne aussi la réussite de la collaboration avec les jeunes du Semestre de motivation de la Côte (Semolac) qui ont été actif en cuisine, pour sustenter tous les invités, en forêt pour fournir le nécessaire pour alimenter le jacuzzi chauffé au bois, mais aussi en atelier, en amont du festival, pour l’aménagement de la Salle Communale. C’est sans oublier le partenariat avec les Trico’leuses, qui font partie de l’association Unyon NordEst et qui ont, quant à elles, permis aux festivaliers de déambuler les oreilles au chaud, avec leur bonnet les Hivernales.

« Le moment qui m’a le plus ému de toute cette édition a été de voir l’enthousiasme de toutes les personnes qui ont activement contribué à ce que nous vivions une belle édition » déclare Jay Reuter, président du festival Les Hivernales « C’est mon moteur depuis le début du festival et les cris de joie des Trico’leuses lors de mon discours officiel marqueront mon esprit pour longtemps ». Il vous donne rendez- vous l’année prochaine du 23 au 26 février 2017.

img20948.jpg