Les bateaux ont transporté quelques 13,6 millions de passagers l’an dernier sur nos lacs et nos cours d’eau. Il s’agit du nombre le plus élevé jamais atteint. L’augmentation s’élève à deux pour cent par rapport à 2006, année au cours de laquelle près de 13,3 millions de passagers avaient été transportés. Le mois d’avril et les nombreux beaux week-ends de l’été ont sauvé la saison, caractérisée par ailleurs par des hautes eaux pour certains lacs. De nouvelles offres lancées sur plusieurs lacs sont également à l’origine de cet engouement réjouissant.

La saison a commencé sur les chapeaux de roue pour la navigation suisse grâce è un mois d’avril chaud et sec, les températures faisant parfois penser à celles enregistrées d’ordinaire en juin. Les météorologues n’ont-ils pas indiqué qi’il s’agissait du mois d’avril le plus chaud enregistré depuis le début des mesures il y a 143 ans. L’année entière s’est avérée être la seconde année la plus chaude recensée depuis le début des mesures. La période estivale a été chaude et pluvieuse, à l’instar du début du mois de mai. Si la navigation sur les lacs suisses a néanmoins pu tirer son épingle du jeu, c’est grâce au fait que lq météo était le plus souvent favorable le week-end et invitait à faire une balade sur l’eau. La saison s’est également bien terminée à la faveur de nombreuses journées ensoleillées.

Les hautes eaux ont empêché la navigation sur le Greifensee, le lac de Thoune, le lac de Brienz, le lac de Bienne et le lac de Neuchâtel, ainsi que sur l’Aar entre Bienne et Soleure. Sur le lac des Quatre-Cantons, seul le point d’arrêt de Rotzloch n’a plus pu être desservi. Des embarcadères de secours ont été mis em place à Lucerne et à Weggis.

Un accroissement supérieur à la moyenne (plus de 13 pour cent) du nombre de passagers a été enregistré sur le lac d’Aegeri, alors que l’augmentation a atteint quelque 10 pour cent sur les lacs de Constance et des Brenets. La barre des 12 millions de passagers avait été franchie pour la première fois en 1989 et celle des 13 millions en 2003. Les 13,6 millions de passagers recensés en 2007 constituent un nouveau record. Les chiffres réjouissants de la navigation hivernale y ont contribué.
La Compagnie de navigation sur le lac des Quatre Cantons a transporté 2,376 millions de passagers; elle figure à nouveau en tête du classement encore provisoire, mais est talonnée par le service de bacs Horgen-Meilen sur le lac de Zurich, qui a enregistré 2,247 millions de passagers, puis par la Compagnie de navigation sur le lac de Zurich et la Limmat (1,680 million), la Compagnie de navigation sur le lac Léman (1,613 million), les Mouettes Genevoises (1,172 million) et la Compagnie de navigation sur les lacs de Thoune et de Brienz (1,070 million).

La navigation hivernale
Une balade sur le lac constitue un dépaysement appréciable, tout particulièrement lors d’une morne et froide journée d’hiver. Sur de nombreux lacs, l’offre hivernale n’est cependant pas destinée aux seules personnes désireuses de faire une balade, mais également aux pendulaires qui utilisent le bateau comme leur moyen de transport quotidien. Sans oublier les skieurs qui se rendent sur les pistes de ski en utilisant les liaisons quotidiennes attrayantes proposées par exemple sur le lac des Quatre Cantons.

img7751.jpg

La saison a commencé sur les chapeaux de roue pour la navigation suisse grâce è un mois d’avril chaud et sec.