Depuis plus d’une année, une recrudescence de la criminalité a été constatée au centre ville, notamment dans le quartier des Eaux-Vives. Les délits les plus fréquents sont les vols à la tire, vols à l’astuce, agression, brigandage et trafic de stupéfiants. Selon les investigations faites et les divers témoignages reçus, ces délits sont majoritairement commis par des personnes d’origine d’Afrique du Nord.

Pour lutter contre ce phénomène, des opérations de Police ont été montées, impliquant des policiers de la police judiciaire et de la gendarmerie, durant les mois de novembre et décembre 2006. Ces opérations n’ont pas abouties à des interpellations massives mais ont contribué à diminuer la criminalité et à sécuriser lesdits quartiers.

Au vu des dernières opérations et la prédilection de ces délinquants à se concentrer dans le quartier des Eaux-Vives, la police judiciaire a mis en place une opération, avec pour but principal d’identifier les éventuels nouveaux venus, d’arrêter ceux qui sont recherchés et d’établir leurs moyens de subsistance, étant sans activité légales déclarées.

img2124.jpg

Le nombre de délits est en augmentation dans certains quartiers