Le Reep, pour rapprocher étudiants et entreprises

par | 28 septembre 2017

Les étudiants de l’Insa de Lyon (site d’Oyonnax) ont présenté le Reep, mardi 19 septembre. Un événement inédit pour rencontrer les entreprises de la Plastics Vallée.

Etudiants, demandeurs d’emplois issus de la filière plasturgie, sans oublier les entreprises de la Plastics Vallée, tous sont attendus le 7 décembre à Valexpo (Oyonnax) pour la première édition du Reep ou Rencontre étudiants entreprises de la Plastics Vallée. Une initiative étudiante née au mois de mai à la suite d’un constat sans appel : les étudiants en alternance du site de l’Insa de Lyon à Oyonnax ne sollicitent pas les entreprises de la Plastics Vallée dans le cadre de leur formation en apprentissage. Une situation déplorée par la classe étudiante consciente de jouir d’un cadre idéal, au coeur du bassin d’Oyonnax, justement à la pointe de la plasturgie. « Nous sommes proches des entreprises de la Plastics Vallée, pourtant avant de mener ce projet, nous étions bien incapables d’en citer une, confie Nils Lécuyer, 23 ans, étudiant en 5e année de génie mécanique filière procédés plasturgie. Nous bénéficions d’une richesse technologique importante mais malheureusement, peu de liens existent entre les entreprises du territoire et nous. D’où le Reep pour permettre aux étudiants de la région d’avoir connaissance du savoir-faire de la Plastics Vallée. »

Répondre aux besoins de la Plastics Vallée

Nils alterne deux semaines de formation à l’Insa et deux semaines en entreprise chez EDF à Lyon, entreprise sans rapport direct avec la plasturgie. Une manifestation comme le Reep s’avère donc nécessaire pour valoriser un secteur comme la plasturgie et le rendre, entre autres, attrayant pour les (futurs) jeunes diplômés. Une chose est sûre, du côté des acteurs économiques du territoire, la démarche est appréciée et saluée. Le Medef de l’Ain, présenté comme l’un des partenaires de la première édition du Reep répond ainsi à ses missions principales : promotion du territoire, de l’intégration des jeunes ressources en entreprise et valorisation des métiers de l’industrie. « La Plastics Vallée est dotée d’un haut potentiel économique qui n’est pas assez exploité par les jeunes diplômés pour les opportunités d’emplois qu’elle représente. Nous le remarquons tous les jours en rencontrant les dirigeants qui aimeraient attirer des jeunes talents dans leurs entreprises », indique Christine Godet, déléguée commerciale au Medef de l’Ain.

Objectif 30 entreprises, 300 visiteurs

Pour l’heure, l’équipe du Reep compte 17 entreprises participantes et 150 étudiants informés, mais pour la première d’un rendez-vous appelé à se pérenniser, l’objectif est de 30 entreprises et 300 visiteurs. Plus qu’un simple job dating sur une journée, les entreprises feront connaître les opportunités professionnelles. En plus, des tables rondes animées par des industriels passionnés serviront d’espace d’échange. Trois conférences thématiques présenteront les innovations de la Plastics Vallée sur les matières, produits, process et applications.


Les soutiens du reep 2017

La première édition du Reep mobilise un grand nombre d’acteurs locaux tels que l’AEPV, la mairie d’Oyonnax, la CCHB, le Cirfap, Allizé Plasturgie, l’Insa de Lyon, le Medef de l’Ain et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Plastibell, Smoby, ou encore MIHB compteront parmi les exposants.


À Oyonnax, focus sur la filière plasturgie de l’Insa de Lyon

InsaDepuis 2004 et l’intégration de l’École supérieure de plasturgie (ESP), l’Insa de Lyon est présente dans la Plastics Vallée pour former les ingénieurs de demain. Le cursus génie mécanique option polymères et composites se déroule sur trois ans et est accessible après une formation Bac+2. La première année, commune à tous les étudiants de génie mécanique, est dispensée sur le site de Villeurbanne. Les deux dernières années de formation sont assurées sur le site d’Oyonnax, l’objectif étant de se rapprocher du pôle de compétence qu’est la Plastics Vallée. Dans l’Ain, le site de l’Insa de Lyon accueille environ 90 étudiants en filière continue et 30 étudiants en alternance (depuis 2009). L’école forme des ingénieurs mécaniciens dotés d’un socle de connaissances robustes en matériaux polymères et composites ainsi que leurs procédés de mise en forme. Le choix de l’apprentissage permet la pratique concrète des savoirs acquis et renforce la capacité des étudiants à être opérationnels dès l’obtention de leur diplôme.


Par Sarah N’tsia

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS