Pour la sociologue Anne-Marie Guillemard, il convient de réexaminer nos manières de vivre ensemble et de créer de la solidarité dans un monde où, dorénavant, coexistent quatre générations, et non plus trois.

Crédit des images : www.lemonde.fr

Lire l'article originel >>