Pascal Quignard est l’une des figures majeures des lettres françaises contemporaines. Auteur prolixe, il a publié plus d’une quarantaine d’ouvrages. Tous les matins du monde (Gallimard, 1991) l’a révélé au grand public. En 1994, Le sexe et l’effroi (Gallimard) voit le jour et, en 2000, Terrasse à Rome qui remporte le Grand Prix du roman de l’Académie française. En 2002, il reçoit le Goncourt pour le premier des cinq tomes du Dernier Royaume, Les ombres errantes (Grasset) et l’année dernière paraît le magnifique et tragique Villa Amalia (Gallimard). Auteur d’une œuvre inclassable, ne relevant d’aucun genre, il mène une réflexion originale autour du livre. Pascal Quignard ajoute des sources iconographiques étonnantes et met chacun devant l’indicible, ce manque fascinant auquel il donnera une voix, le temps d’une soirée. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.societe-de-lecture.ch .

img6491.jpg

L’évènement se tient à la Société de Lecture de Genève le 11 octobre dès 19 heures.