Récemment, le CCAS de Saint-Chef conviait les aînés du ""village à partager un  moment de convivialité autour d’un sympathique repas. Le maire, Noël Rolland, se chargeait de l’accueil aux côté d’Arlette Mandron, adjointe déléguée aux affaires sociales et à la santé.
Ce repas, toujours très attendu, a donné l’occasion aux convives de plaisanter, chanter et échanger autour des choses de la vie. La municipalité a enregistré la présence de 97 personnes âgées. Cela n’a rien d’étonnant puisque les aînés du village sont ravis de pouvoir discuter avec les élus. Le CCAS joue un rôle important auprès de la population. C’est un lien de proximité important. Il est là pour apporter une aide administrative à tous les habitants.
Le repas, préparé par le restaurant de “La Taverne Rustique”, a régalé les convives. Dans l’après-midi, les participants ont pu apprécier la prestation de Véronique et Pierre-Luc Monnet. Il y avait des chansons, de la danse et beaucoup de bonne humeur. Ce qui était loin de déplaire à mesdames Chomard (95 ans) et Davalon (92 ans), les doyennes du jour.
Carole Muet

2017-10-28