Le délai de la consultation sur la révision de la loi fédérale sur les entraves techniques au commerce est fixé au 16 mars 2007. La lutte contre l’îlot de cherté qu’est la Suisse constitue une partie du Contrat électoral qui a été adopté par les délégué-e-s du PDC en janvier 2007. La suppression des entraves techniques au commerce est l’une des mesures importantes de cet engagement.

Le PDC suisse salue par conséquent les efforts du Conseil fédéral, et notamment ceux de la Conseillère fédérale Doris Leuthard, visant à introduire le principe du Cassis de Dijon dans le but de réduire les entraves techniques au commerce entre la Suisse et l’UE. Les réponses à la consultation sur la révision de la loi sur les entraves techniques au commerce doivent être adressées ces prochains jours. C’est avec un grand intérêt que le PDC pourra alors voir qui attache vraiment de l’importance à une augmentation de la concurrence, de la croissance économique et à une diminution des prix. Est-ce que, comme le laissent entrevoir des milieux de droite, des helvétismes faisant grimper les prix vont être maintenus ? Est-ce que d’autres forces vont, sous le couvert de la protection des consommateurs, refuser elles aussi une ouverture des marchés ?

img2651.jpg

Le PDC lutte contre l’îlot de cherté qu’est la Suisse