Chaque hiver, des dizaines de milliers d’oiseaux d’eau parcourent des milliers de kilomètres pour hiverner dans notre région où ils trouvent nourriture et quiétude grâce à l’absence de chasse. Le Rhône, de la Rade jusqu’à la frontière cantonale, est à ce titre un site protégé d’importance nationale et internationale pour les oiseaux d’eau et oiseaux migrateurs. Pour assurer la tranquillité de ces oiseaux, la navigation de plaisance est interdite tout l’hiver en aval de la passerelle de Chèvres (pont de l’autoroute A1). En amont, cette navigation reste autorisée.

Afin de mesurer l’évolution des effectifs, des comptages effectués par des bénévoles sous l’égide de la station ornithologique suisse ont lieu une fois par mois d’octobre à mars, comme dans tous les sites d’importance internationale de Suisse. Durant l’hiver 2006-2007, ces comptages ont souvent été perturbés par des bateaux de plaisance et des embarcations sportives. Cette année, afin de garantir des résultats fiables, le domaine nature et paysage a décidé d’interdire la navigation de plaisance et les sports nautiques, les jours de comptage uniquement, sur le cours du Rhône normalement ouvert à ce type de navigation en cette période.

Ainsi la navigation de plaisance et les sports nautiques sont interdits, sur tout le cours du Rhône genevois en aval du barrage du Seujet, les 18 novembre 2007, le 16 décembre 2007, le 12 janvier 2008, le 17 février 2008 et le 16 mars 2008, de 8h00 à 13h00. Les autorités remercient le public de sa compréhension. Par ailleurs, elles l’invitent à venir découvrir la diversité des espèces hivernantes en compagnie de spécialistes à l’entrée de la jetée des Pâquis à l’occasion de la journée mondiale des zones humides qui aura lieu le dimanche 3 février 2008.

img6944.jpg

La navigation sera interdite sur le Rhône durant les 5 jours de recensements annuels des oiseaux d’eau.