Rolex a annoncé aujourd’hui les noms des dix lauréats de ses Prix à l’esprit d’entreprise, qui soutiennent depuis plus de trente ans des travaux novateurs dans les domaines des sciences et de la médecine, de la technologie et de l’innovation, de l’exploration et de la découverte, de l’environnement et du patrimoine culturel. Les gagnants viennent d’horizons géographiques divers – Afrique du Sud, États-Unis, Inde, Jordanie, Mexique, Paraguay, Philippines et Royaume-Uni – et rejoignent un réseau de 110 hommes et femmes visionnaires de 38 pays dont les projets ont reçu une aide et une reconnaissance vitales de la maison horlogère suisse depuis la création des Prix en 1976.

Les Prix Rolex financent des projets nouveaux et en cours de réalisation qui dénotent un réel esprit d’entreprise et répondent à des besoins cruciaux à travers le monde, qu’il s’agisse de changement climatique, de préservation des espèces sauvages et de l’habitat, de sauvegarde du patrimoine culturel, ou de moyens de fournir de l’eau, de la nourriture, du matériel médical ou une éducation à des communautés pauvres. Rolex remettra 100’000 dollars à cinq Lauréats, auxquels il sera rendu hommage demain soir au cours d’une cérémonie qui se tiendra à Dubaï – la première remise des Prix Rolex à avoir lieu au Moyen-Orient. Par ailleurs, cinq Lauréats associés recevront chacun 50’000 dollars lors de cérémonies organisées dans leurs pays respectifs. Les dix gagnants, enfin, recevront chacun un chronomètre Rolex.

«Les Prix Rolex à l’esprit d’entreprise rendent possible le travail de pionniers dont les projets, dans le monde entier, ouvrent des perspectives nouvelles et améliorent la vie», déclare Patrick Heiniger, directeur général de Rolex SA. «Nous sommes fiers de soutenir ces penseurs véritablement originaux, et nous leur rendons hommage pour leur ingéniosité et leur détermination.»

Les Lauréats des Prix Rolex 2008 – choisis parmi près de 1’500 candidats, dans 127 pays, par un jury indépendant composé de scientifiques, de pédagogues, d’économistes et d’autres spécialistes – sont :

– Talal Akasheh (Jordanie), 61 ans, qui, après avoir consacré vingt-six ans à constituer une documentation sur les monuments antiques de Pétra, crée un système d’information qui servira de base aux futures activités de conservation de ce site historique très prisé mais menacé.

– Tim Bauer (États-Unis), 31 ans, qui utilise une technologie de pointe pour reconfigurer les moteurs à deux temps trop polluants couramment utilisés aux Philippines, et contribuer ainsi à réduire un risque majeur pour l’environnement et la santé publique en Asie du Sud-Est.

– Andrew McGonigle (Royaume-Uni), 35 ans, physicien, qui met au point une nouvelle méthode fiable et sans danger permettant de prévoir les éruptions volcaniques au moyen d’un petit hélicoptère radioguidé.

– Andrew Muir (Afrique du Sud), 43 ans, écologiste, qui offre aux orphelins du sida des aptitudes utiles dans la vie, une formation et des emplois dans un secteur de l’écotourisme en plein essor en Afrique du Sud.

– Elsa Zaldívar (Paraguay), 48 ans, qui apporte une solution écologique à la pénurie de logements de son pays en créant un matériau composite fait de déchets de végétaux et de plastique qui permet de construire des habitations économiques.

Les Lauréats associés des Prix Rolex 2008 sont : Alexis Belonio (Philippines), 48 ans, inventeur d’une nouvelle technique qui transforme les déchets de la production de riz en un combustible propre et bon marché pour la cuisine ; Arturo González (Mexique), 44 ans, explorateur et chercheur qui met au jour des restes archéologiques dans des grottes inondées, ou cenotes, de la péninsule mexicaine du Yucatán ; Rodrigo Medellín (Mexique), 50 ans, qui s’emploie à sauver les chauves-souris indigènes du Mexique en protégeant leur habitat et en sensibilisant la population ; Moji Riba (Inde), 36 ans, cinéaste qui contribue, par des enregistrements vidéo, à la préservation du riche patrimoine culturel des tribus de l’État indien de l’Arunachal Pradesh ; et, enfin, Romulus Whitaker (Inde), 65 ans, écologiste depuis toujours, qui crée un réseau de stations de recherche sur la forêt pluviale afin de constituer une documentation et de protéger la biodiversité du sud de l’Inde.

Le processus de sélection
Les dix lauréats des Prix Rolex 2008 ont été choisis par un jury indépendant et bénévole composé d’experts internationaux et présidé par Patrick Heiniger. Les membres du Jury de cette édition sont : Vikram Akula, fondateur et PDG de SKS Microfinance, établi en Inde et aux Etats-Unis; Etienne Bourgois, chef d’entreprise dans le secteur français de l’habillement et directeur d’expéditions; Denise Bradley, présidente de l’Australian College of Educators; le docteur Geh Min, ophtalmologue, écologiste et présidente de la Société de protection de la nature de Singapour; Farkhonda Hassan, géologue égyptienne et professeur à l’Université américaine du Caire; Rodrigo Jordán, pédagogue et explorateur chilien; Yolanda Kakabadse, écologiste équatorienne, avocate du développement durable; Phil Nuytten, Canadien, pionnier de la plongée commerciale; le docteur Ivo Pitanguy, chirurgien plasticien et directeur de la clinique et de l’institut Ivo Pitanguy au Brésil; Anatoly M. Sagalevitch, océanologue russe, chef du laboratoire des submersibles habités à l’Institut océanologique Chirchov; Emil Salim, professeur d’économie à l’Université d’Indonésie, et Kathryn D. Sullivan, directrice du Centre Battelle pour une politique de l’éducation aux mathématiques et aux sciences de l’Université de l’Ohio, ancienne astronaute de la NASA.

L’action philanthropique de Rolex
Depuis sa fondation, il y a un siècle, Rolex a pour tradition de soutenir l’excellence et les réalisations individuelles d’hommes et de femmes de toutes les régions de la planète. Grâce à ses deux principaux programmes philanthropiques, les Prix à l’esprit d’entreprise et le Programme de mentorat artistique, Rolex encourage l’innovation dans les domaines des sciences, de l’exploration, de l’écologie et des arts dans le monde entier.

img10879.jpg

Rolex annonce le palmarès de son programme international des Prix à l’esprit d’entreprise.