Rousseau clôt son année par un festin de paroles!

par | 10 Déc 2012

La célébration du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau «2012 Rousseau pour tous» se clôt officiellement mercredi 12 décembre 2012 par une soirée entre débat et lectures. C’est aussi l’occasion de faire un court bilan d’une programmation riche et variée et de constater que Rousseau s’est définitivement inscrit dans le paysage genevois, tour d’horizon.

Une soirée de clôture: 12 décembre 2012

Le programme de la soirée du 12 décembre est marqué par deux événements qui célèbrent le Rousseau libre penseur. A 18h15, le public est convié au dernier débat contradictoire sur le thème «Jean-Jacques Rousseau et Genève», à Uni Bastions (auditoire B106). La discussion se cristallisera autour de ce que Genève fut pour Rousseau et ce que Rousseau fut et reste pour Genève. En présence de Fabrice Brandli, Alfred Dufour, François Jacob, Martin Rueff et Gabriella Silvestrini.

A 21h15, la soirée s’achève à la Maison de Rousseau et de la littérature avec «Les Mots de la fin», où les acteurs du tricentenaire sont invités à lire leur texte de prédilection de Jean-Jacques Rousseau.
Une formidable année de créations et d’émulations scientifiques

Difficile de dresser un portrait exhaustif de cette année de commémoration, tant elle fut à la fois riche, dense et pleine de surprises. Les organisateurs se réjouissent de constater que Rousseau s’est définitivement inscrit dans le paysage genevois. Paysage physique, avec la rénovation de l’île Rousseau, abondamment fréquentée depuis sa réouverture, en janvier dernier, et la création d’une signalétique «Rousseau, au cœur de Genève» informant l’habitant et le touriste de passage des lieux marquants de la mémoire de Rousseau.

Paysage scientifique, avec une forte mobilisation du monde scientifique, grâce notamment aux activités de la Société Jean-Jacques Rousseau, de l’Institut international de recherches pour la paix à Genève (GIPRI) et de l’Université de Genève.

Paysage artistique: tous les arts se sont emparés de l’image, du message et des écrits de Rousseau pour l’interroger, à travers des mises en scène (comme celle de Denis Guénoun Le Citoyen, à La Comédie de Genève), des mises au point, par exemple celle qu’a proposée Berthe Juillerat au Salon du Livre ou celle du groupe Kitchen Project, dont le spectacle L’Ombre des Lumières a attiré plus d’un millier de spectateurs en seulement trois jours ou des mises à l’écoute, depuis l’opéra de Philippe Fénelon au BFM jusqu’à l’exposition interactive Nota Bene, à la Bibliothèque de Genève et au merveilleux Tic Tac Rousseau récemment proposé par Jean-Marie Curti au Théâtre de la Cité Bleue.
Un axe cinématographique fort: la suprise

Côté cinéma, trois domaines ont ainsi été explorés avec succès: le domaine documentaire avec le film de Katharina von Flotow «Jean-Jacques Rousseau: tout dire», plusieurs fois diffusé sur Arte, le court métrage avec la série de films «La Faute à Rousseau», sur une initiative de la HEAD et de Rita Productions, qui a permis à plusieurs jeunes cinéastes de renouveler l’approche contemporaine de l’œuvre de Rousseau, et enfin les film de fiction avec «Le nez dans le ruisseau» de Christophe Chevalier avec, dans les rôles principaux, Sami Frey et Anne Richardde et «Ma Nouvelle Héloïse» de Francis Reusser, librement adapté du célèbre roman de Rousseau.
Un Rousseau toujours actuel et accessible à tous

La force de ce tricentenaire réside dans le fait d’avoir su actualiser la pensée de Rousseau pour la rendre accessible au plus grand nombre et l’avoir amenée à répondre, à trois cents ans de distance, aux questions que nous nous posons.

Sami Kanaan, Conseiller administratif en charge de la culture et du sport de la Ville de Genève s’en félicite: «2012 Rousseau pour tous a permis de fédérer de nombreux acteurs de la scène locale et internationale autour de la pensée de Jean-Jacques Rousseau, et a montré le formidable potentiel de notre ville. Cette commémoration a permis, à travers des événements de qualité dont l’ambition a été de s’adresser à tous, sans distinction d’âge, de revenu ni sans être empêché par un handicap, la mise en valeur de notre riche patrimoine et a positionné Genève comme pôle international de la mémoire de Jean-Jacques Rousseau». Pari lancé et tenu: CQFD!

img20049.jpg

© Ville de Genève

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Mobilité : les Savoie relèvent le challenge

Le classement de la dixième édition du challenge Mobilité d’Auvergne-Rhône-Alpes a montré que des établissements des deux départements étaient sensibles aux modes de déplacements alternatifs. Les chiffres sont là ! Chaque jour, en Auvergne- Rhône-Alpes, 2,3 millions d’actifs parcourent 50 millions...

2ème confinement : téléchargez vos attestations de déplacements

Attestation de déplacement dérogatoire numérique : https://media.interieur.gouv.fr/deplacement-covid-19/ Attestation de déplacement dérogatoire : https://groupe-ecomedia.com/wp-content/uploads/2020/10/30-10-2020-attestation-de-deplacement-derogatoire.pdf Justificatif de déplacement professionnel :...

Votre magazine L’EXTENSION Novembre 2020

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine L'EXTENSION Novembre 2020 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l'imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! Pratique, non...

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 30 octobre 2020

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°44 du 30 octobre 2020 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. L’édition Haute-Savoie (74) et Savoie (73) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l’imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! Pratique, […]

Lafuma : sortie de Bourse prévue le 4 décembre

Le Suisse Calida annonce son intention de retirer le groupe Lafuma du marché. Calida Holding AG a déposé, ce 28 octobre, une offre publique de retrait, suivi d’un retrait obligatoire portant sur les actions de sa filiale Lafuma SA cotée à Euronext Paris, auprès de l’Autorité des marchés...
Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest