Philippe Benoît a été récompensé au titre de bénévole méritant. ""Il a 51 ans et pas mal d'années passées au service du rugby. Qui sait si dans le ventre de sa mère, il ne rêvait pas déjà de pousser le joug ? Son père était joueur et il est resté un grand amateur de rugby. C'est donc tout naturellement que le petit Philippe a découvert ce sport ainsi qu'une partie de la France lors des déplacements avec le CSBJ. 
Paradoxalement, Philippe n'a pas beaucoup joué pendant son enfance, mais il a évolué en catégories jeunes, universitaire puis senior notamment à Bourgoin et au RC Vulpilien, ancêtre de ce qui est devenu l'Avenir XV (club réunissant les communes de La Verpillière, Villefontaine et Saint-Quentin-Fallavier). Revenu au club en 2005 pour inscrire son fils Erwan en moins de 7 ans, il a maintenant trois fils qui pratiquent le rugby et il est tout naturellement passé de l'autre côté de la barrière, embrigadé par un certain Christophe Thomas.
En 2007, Philippe Benoît a passé son brevet d'éducateur “école de rugby”. Après avoir encadré toutes les catégories, il a concrétisé son expérience en décrochant en 2015 le Certificat de Qualification Professionnelle Moniteur de Rugby la première année où celle-ci a été mise en place en France. Tout cela dans l'esprit des valeurs du rugby : la solidarité, le don de soi et le goût de relever des défis dans un esprit ludique et convivial. 
Philippe Benoît a d'ailleurs un très bel organe vocal qu'il est prêt à dévoiler dès la nuit tombée avec cet esprit gaulois qui le qualifie bien. Il a assuré également un énorme boulot administratif et le suivi financier du club la saison dernière en tant que trésorier. Il est enfin membre du bureau, de la commission communication et sponsoring et est en charge de la labellisation contribuant à faire évoluer son club, tant dans sa structuration que dans l'esprit. et toujours avec le sourire malgré les moments parfois difficiles que peut rencontrer tout bénévole d'une association. Philippe est une, si ce n'est la pierre angulaire du club de l'Avenir XV. Bravo et merci à lui ! 

2017-09-01