La crise ukrainienne a débouché sur une crise politique et sécuritaire plus globale dont l’Union européenne et la Russie sont les principaux protagonistes. Au cœur du contentieux: l’affrontement entre deux visions très différentes de l’Europe en tant qu’espace entre Atlantique et Oural, de la place et du rôle respectif de la Russie et de l’Union européenne, ainsi que de leurs relations.

La conférence, qui sera ouverte par le conseiller fédéral Didier Burkhalter, est l’occasion d’explorer ces différences de vision à la fois par l’apport d’acteurs politiques de la crise et par celui d’analystes et de chercheurs issus de Russie, de l’Union européenne et de la Suisse. De quelle nature est la rupture de confiance entre l’Union européenne et la Russie? La crise est-elle profonde ou n’est-elle qu’un accident de l’histoire? Peut-on y remédier et par quels moyens? Quels sont les domaines de coopération prioritaires pour maintenir, rétablir, ou élargir la coopération et la confiance?

Trois panels d’experts reconnus venus de Russie, de France, d’Allemagne, de Pologne et de Suisse en débattront. La journée se clôturera par une discussion entre deux personnalités du monde littéraire: l’écrivain russe Viktor Erofeev, auteur de Beauté de Russie, et l’écrivain français Olivier Rolin, récompensé par le Prix du Style 2014 pour son roman Le météorologue.

Organisé avec la collaboration de l’Institut d’Etat des relations internationales de Moscou (MGIMO) et de l’Institut français des relations Internationales – Paris (IFRI), l’événement marque les débuts du programme Geneva Global, commun aux Universités de Genève (UNIGE), de Lausanne (UNIL) et à l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

10 décembre 2015, Uni Bastions (salle B106), Genève

img20883.jpg