Sur les 3 millions d'entreprises que compte la France, ""seulement 130 000 exportent. C’est le cas du Groupe Serge Ferrari, basé à Saint-Jean-de-Soudain. Le spécialiste des matériaux composites souples réalise 75 % de son chiffre d’affaires à l’international. Le 21 mars, ce fleuron industriel du Nord-Isère figurait parmi les lauréats de BFM Business. à Paris, la chaîne de télé a remis à son PDG, Sébastien Ferrari, le prix “Pépite à l’Export”. Cette distinction met à l’honneur les porte-drapeaux d’un savoir-faire français qui séduit le monde entier.
Le PDG du groupe était ravi de ce prix qui couronne une PME industrielle réalisant l'essentiel de son chiffre d’affaire hors de France. La société nord-iséroise s’en est donnée les moyens. Elle est en effet présente dans 80 pays à travers quatre filiales de distribution, cinq bureaux commerciaux et plus d’une centaine de  distributeurs. On se souvient que ses membranes textiles équipent le stade olympique de Londres et plusieurs stades construits pour la coupe du monde de football au Brésil.
Créé en 1973, le Groupe Serge Ferrari compte aujourd’hui 638 collaborateurs et dispose d’unités de production en France, en Suisse et en Italie. Appréciée des architectes, des designers et des bureaux d’études, la PME ne cesse d’innover. Reconnue comme un expert technologique au niveau mondial, elle a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 148,4 millions d’euros.
S. Perrin

2017-04-11