Saint-Valentin des vignerons : une ambiance "gourmande" en toute convivialité

C’est sous la neige que la Saint-Valentin des vignerons de Saint-Savin s’est déroulée ""dimanche 1er février en présence de très nombreux invités, dont un parterre de personnalités. Fidèle à la tradition, ce rendez-vous a été organisé avec un peu d’avance sur le calendrier, permettant à chacun de cultiver l’entraide et la convivialité.
Saint-Savin, comme tout le territoire rhônalpin, aime la bonne chère et se plaît à maintenir des traditions ancestrales dans le domaine de la gastronomie, de l’agriculture et de la viticulture. Aussi, malgré des agendas bien remplis, ils étaient nombreux à honorer de leur présence cette fête qui met à l’honneur plusieurs saints patrons : tout d’abord Saint-Vincent, le patron des vignerons, et Saint-Valentin, celui des amoureux. Pour cette édition 2015, la présidence était masculine. C’est l’occasion de préciser au passage que la Saint-Valentin des vignerons de Saint-Savin joue la parité, contrairement à celle de Saint-Chef. 
Dimanche dernier, c’est Cyril Bonnaire qui officiait aux côtés de sa vice-présidente Sylvie Bailly. Avec un tel tandem issu du cru, inutile de vous dire que le château de Demptézieu était bien trop petit pour accueillir les familles, les personnalités, et les amis de la terre et de la vigne. Cette journée placée sous le signe de l’amitié était également chargée en émotion. C’est la voix chevrotante que Cyril Bonnaire ouvrait les festivités. Ce “grand timide” expliquait pourquoi et comment il se retrouvait “maître des lieux” en ce jour si particulier : «Il y a deux ans déjà, un jour de vœux du maire à Saint-Savin, j’ai été abordé par Marie-Claire Dimet, Thérèse Flandrin, Guy Michaud et Raphaël Lovéno. Ils m’ont raconté leurs expériences de présidents et l’histoire de la Saint-Valentin des vignerons. J’ai un peu hésité, et puis j’ai accepté de présider cette fête. En effet, mes racines sont ici. Ma mère Janine est une fille Verger, originaire de Saint-Chef. Mon père Marc est originaire de Saint-Savin. Mes parents ont créé leur exploitation viticole en 1974, d’abord associés avec Jean-Marie et Christian Bonnaire. Au bout de quelques années, ils se sont rendus compte que les tâches étaient bien différentes. La culture de la terre est plus mécanisée, tandis que la vigne requiert un travail plus manuel. Ils se sont séparés et mes parents se sont recentrés sur la viticulture. En 1979, avec d’autres viticulteurs des alentours, ils ont créé l’appellation “vin de pays des Balmes Dauphinoises” pour mettre en valeur leurs vins. J’ai participé régulièrement aux tâches et je prenais plaisir à le faire. De façon occasionnelle et au moment des vendanges, nous donnions tous la main sur l’exploitation. Surtout mon grand frère. En 2003, Stéphanie Loup et Mario ont repris l’exploitation et lui ont donné le nom de “Domaine du Loup des Vignes”. Je me suis alors éloigné du monde agricole tout en restant attaché à mes origines paysannes. Je suis devenu “automaticien”. Il s’agit d’un métier qui consiste à concevoir des machines pour l’industrie. Depuis que Marie-Claire Dimet m’a choisi pour prendre la présidence 2015, j’ai le plaisir de faire les vendanges chez ses parents, au “Rivier”. J’ai retrouvé cette ambiance de convivialité et d’entraide entre famille et amis. C’est pour toutes ces raisons que je suis très fier d’être le président de la Saint-Valentin 2015. C’est un honneur pour moi et c’est surtout un hommage à mes parents, désormais à la retraite.»

Du cœur à l’ouvrage
Après ces bons mots, le président se tournait vers sa vice-présidente Sylvie Bailly, née Flandrin, pour lui souhaiter une bonne Saint-Valentin 2016. Elle aussi est une enfant du pays. Elle est la fille d’Arlette et Philippe Flandrin, maraîchers bien connus sur la commune et sur les marchés hebdomadaires de Bourgoin-Jallieu. 
L’émotion était à son comble en ce grand jour de fête. Chaque année, les présidents qui se se succèdent ont à cœur de perpétuer cette fête bien ancrée dans les valeurs culturelles. Cette Saint-Valentin, c’est toute une histoire. C’est aussi tout un symbole. Dimanche dernier, aux côtés de son épouse Elisabeth et de ses enfants Léa et Lucas, Cyril Bonnaire était fier d’évoquer ses souvenirs. Il n’a rien oublié de ses racines et des valeurs que lui ont inculquées ses parents.

Les élus au rendez-vous
""Ce rendez-vous particulier mettant à l’honneur le travail de la vigne s’est notamment déroulé en présence d’Evelyne Michaud, maire de Saint-Savin, d’Alain Moyne-Bressand, député-maire de Crémieu, de Vincent Chriqui, conseiller régional et maire de Bourgoin-Jallieu, de Jean-Pierre Girard (adjoint berjallien), de Marie-Claire Lainez (1ère adjointe représentant le maire de Ruy-Montceau), d’Olivier Chanel (maire de Sérézin-de-la-Tour), de Frédéric Durieux (1er adjoint représentant le maire de Saint-Chef), du président 2015 de la Saint-Valentin de Saint-Chef Gilles Géhant et de sa vice-présidente Jacqueline Chavancy.
Quant au décor de la salle du château, il était l’œuvre de “Chachou” et d’Alexandra Poncelet. Les couleurs vertes et lie de vin prédominaient. Les bouchons et tire-bouchons en cep de vigne étaient disposés sur les tables joliment agrémentées.
Une fois encore, l’événement a été à la hauteur de la tradition. Désormais, tout un chacun attend de se retrouver, un peu plus bas, à Saint-Chef, à l’occasion d’une autre Saint-Valentin des vignerons, qui aura lieu lundi 16 février. D’ailleurs, le président de l’édition 2015, Gilles Géhant, observait avec beaucoup d’attention le déroulement des festivités. Il va y avoir de la concurrence entre le territoire des “Portes de l’Isère” les “Balmes Dauphinoises” !
Pour les édiles présents, la Saint-Valentin est un rendez- vous qu’ils ne manqueraient pour rien au monde ! Après l’intervention d’Evelyne Michaud, la parole était donnée à Vincent Chriqui. Un petit nouveau en la matière. Pour l’occasion, il n’avait pas “endossé” le costume-cravate, portant un jean et un pull couleur lie de vin. C’est avec humour qu’il s’adressait à l’assistance : «Je colle parfaitement à ce rendez-vous. Je m’appelle Vincent comme le Saint-Patron des vignerons et mon fils est né le jour de la Saint-Valentin. Ce rassemblement, c’est quelque chose d’extraordinaire. Comme quoi, nous pouvons être tournés vers l’avenir tout en conservant nos racines. Sachez qu’à mon arrivée à la mairie de Bourgoin-Jallieu, j’ai rétabli les boissons alcoolisées aux cérémonies et personne ne s’en est plaint ! J’ai réintroduit la convivialité. Prendre un petit verre entre amis est un moment agréable et chaleureux. C’est une tradition française de très grande excellence. Enfin, j’ai appris qu’à l’issue des discours, nous allions être conviés à deux vins d’honneur. Un double apéritif, cela ne s’est pas encore fait à Bourgoin-Jallieu.» Il terminait sur une boutade : «Saint-Savin c’est bien, mais à Bourgoin-Jallieu c’est mieux. Nous n’aimons pas nous faire distancer…»
Après les bons mots, place à la convivialité pour ne partager que du bonheur. Mais avant cela, les personnalités et les invités ont pris la pose dans la cour du château de Demptézieu pour immortaliser un instant inoubliable. C’était aussi le moment pour Cyril Bonnaire de faire intervenir sa deuxième “surprise”. Il s’agissait d’une aubade musicale interprétée par Amandine Péroz-Jeandoubit, saxophoniste au sein de la Musique principale de l’armée de Terre. Et c’est aux alentours de 13h30 que les convives se sont retrouvés au restaurant “Le Demptézieu” pour partager repas à la hauteur de l’événement.
Carole Muet
""""


2016-02-06

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ