L’été arrive et comme chaque année, les Nord-Isérois sont à la recherche d’une escale ""rafraîchissante et dépaysante. Alors, si vous aimez l’imprévisible et la musique classique, vous êtes attendus nombreux au Manège de Javolière, à Saint-Victor-de-Cessieu. Dans ce manège, il n’y a pas seulement des chevaux mais aussi des concerts. Ils sont programmés les 29 juin et 14 juillet.
Le coup d’envoi de ces rendez-vous insolites et mélodieux a été donné dimanche dernier par un trio chic et choc. On nous l’avait annoncé. Des musiciens de grande renommée se produisent lors de ces soirées : des membres de l’Orchestre National de Lyon à la clarinette et au violoncelle, ainsi que des professeurs du Conservatoire de Bourgoin-Jallieu au piano. Le maître des lieux, qui se nomme Michel Bontoux, est également musicien. Il excelle à la clarinette. C’est lui qui a eu cette idée un peu folle de transformer, de temps à autres, son manège en salle de concert. Le sable sous les pieds, la tête dans les notes de musique et vous voilà prêts pour un tour mélodieux et envoûtant. Le talent est là et il n’a pas d’âge. En effet, l’objectif de ces concerts est de mettre à l’honneur de très jeunes musiciens. Ce n’est pas toujours facile de débuter sur une scène, quelle que soit son envergure. Petite ou grande, les jeunes musiciens ne sont animés que par le plaisir de jouer et de faire rêver le public.
Ce fut le cas dimanche dernier avec le trio composé de Brigitte Gonin-Chanut (piano), Jérôme Portanier (violoncelle) et Michel Bon-toux (clarinette). Tous trois ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans des pièces majestueuses qu’ils ont joué magistralement. Beethoven, Liszt et Brahms étaient à l’honneur. Petite surprise à la fin du concert, la très jeune et timide Margaux Portanier, 12 ans, montait sur scène. Elève au Conservatoire de Bourgoin-Jallieu, elle réside à Veyrins-Thuellin. Ce n’est autre que la fille d’Aurélie et Jérôme Portanier, respectivement musicienne intervenante au conservatoire et violoncelliste. La jeune clarinettiste était accompagnée de Michel Bontoux. Sa première prestation a été chaudement applaudie par la nombreuse assemblée.

Le concept
""Les “concerts au manège” débutent leur première édition et l’idée promet de faire son chemin. En effet, les jeunes artistes musiciens ont peu de possibilité pour se faire connaître. L’association “Le concert au manège”, dirigée par un musicien professionnel, a été créée pour repérer ces jeunes talents, leur donner l’occasion de se produire en public et ainsi se faire connaître pour commencer une carrière en vivant leur art tout en communicant leur fougue et leur passion à un public attentif qui les encouragera et qui sera fier de suivre leur évolution.
C’est dans un cadre inhabituel que les jeunes artistes présentent leur concert de musique de chambre. Il s’agit en effet d’un manège équestre, une construction fermée de 40 m par 20 m qui accueille habituellement des chevaux dans leurs figures de dressage. Pour l’occasion, il reçoit des musiciens dans une acoustique surprenante de fraîcheur, directe et naturelle.

Au programme 
Ce dimanche 29 juin à 18h : concert du Quintette à vent “A-Muses”. On écoutera Marianne Jossinet à la flûte, Violaine Dufes au hautbois, Lydie d’Agostino à la clarinette, Isabelle Sierro au cor et Sophie Dartilongue au basson. Entrée : 10 euros.
Lundi 14 juillet à 18h : concert de jazz avec le quartet FD’A. Avec François Dumont d’Ayot (saxophone), Guillaume Lavergne (claviers), Guillaument Antonicelli (guitare basse) et Attilio Terlizzi (percussions). Entrée : 10 euros.
Le public aura également l’occasion de rencontrer les musiciens autour d’un repas/buffet après les concerts. Le prix de participation à ce repas est de 15 euros tout compris.

Infos pratiques
“Le concert au manège” se situe 582 chemin de Javolière à Saint-Victor-de-Cessieu (suivre l’itinéraire “Les Vaches heureuses”). Tél : 06.13.02.78.11 ou 04.74.33.21.29. 
C. Muet


2015-06-27