François Bayrou a annoncé qu’il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour à ses partisans. Le centriste défend sa position jusqu’au bout seule façon pour lui de ne pas perdre sa crédibilité politique face à son électorat qui aurait pu être décontenancé de voir leur mentor pencher pour un côté ou pour l’autre. Il laisse donc le libre-choix à ses partisans.

img3278.jpg

François Bayrou, centriste