S’assurer en privé sans se priver

par | 28 Sep 2009

Avec pour thème «S’assurer en privé sans se priver», les associations Vaud-Cliniques et Genève-Cliniques, qui regroupent dix-huit établissements, ont lancé au mois de septembre leur nouvelle campagne de sensibilisation 2009-2010. Dans un contexte économique encore difficile pour les ménages, les associations ont mis l’accent sur le prix. Contrairement aux idées reçues, l’accès aux soins en secteur privé n’est pas hors de prix. C’est en comparant les tarifs et en s’assurant jeune que l’on se donne les moyens d’accès à la médecine libérale.

Les présidents des associations Vaud-Cliniques et Genève-Cliniques, respectivement MM. Pierre-Frédéric Guex et Philippe Cassegrain, déplorent l’érosion du nombre d’assurés disposant d’une assurance complémentaire d’hospitalisation en privé ou semi-privé, un fait relevé par les statistiques de l’Office fédéral des assurances privées (OFAP). Les «faits et chiffres» de l’OFAP présentés pour la période 2003-2006 font clairement apparaître un recul (environ 100’000) du nombre d’assurés au bénéfice d’une assurance complémentaire d’hospitalisation.

Pierre-Frédéric Guex souligne l’objectif de la campagne 2009-2010: «Dans le canton de Vaud, les indications du Service cantonal de recherche et d’information statistiques (SCRIS) font état de 18,3% d’assurés privés en 2008. Personnellement, je pense que la réalité doit osciller autour de 15 ou 16%. Notre campagne d’information vise à sensibiliser le plus grand nombre possible de nouveaux assurés, et en particulier les jeunes, qu’une assurance complémentaire d’hospitalisation n’est pas hors de prix et qu’ils doivent prendre en considération les énormes avantages qu’offre une assurance d’hospitalisation en privé ou semi-privé.»

Un objectif que Philippe Cassegrain situe dans son contexte: «Certes, la crise a des impacts sur les ménages. Mais la véritable cause du recul des assurances complémentaires tient à la hausse continue du prix de l’assurance de base. Cela explique sans doute plus profondément les hésitations de nombreux jeunes. Or, l’accès aux soins en privé, le libre choix de l’établissement et de son spécialiste tout comme le souci de ne pas attendre trop longtemps figurent en bonne place des préoccupations d’une majorité de Suisses, dans toutes les tranches d’âge.»

Une récente émission de la Télévision Suisse Romande (Temps Présent du 27 août 2009) a souligné l’importance que de nombreux Suisses accordent aux délais d’attente, jugés beaucoup trop longs, dans les établissements publics.

S’assurer à un prix raisonnable
La campagne d’information et de sensibilisation des associations de cliniques privées des cantons de Vaud et Genève, par voie d’affichage, met le doigt sur le coeur du problème: le prix. En faisant référence au moyen de comparaison du site Comparis.ch, les associations espèrent démontrer que le prix journalier d’une assurance complémentaire donnant accès aux soins en secteur privé n’est pas inabordable. Premier tarif: 3,50 francs / jour!

Les associations Vaud-Cliniques et Genève-Cliniques rappellent donc l’importance de souscrire à une assurance complémentaire d’hospitalisation en privé ou semi-privé jeune – l’accès devient très difficile après 45 ans – et de la considérer par la suite comme une dépense prioritaire et non pas secondaire. C’est la seule manière d’accéder rapidement et en toute sérénité aux soins dispensés en secteur privé, y compris dans les hôpitaux publics, et de pouvoir ainsi choisir son spécialiste ou son médecin agréé. Une liberté dont le prix n’est pas rédhibitoire.

img13855.jpg

Premier tarif: 3,50 francs / jour!

Découvrez également :

La reprise se confirme dans l’industrie

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises de Mont-Blanc Industries montre que les niveaux d’activité continuent de s’améliorer. Mis en place en mars 2020 par Mont-Blanc Industries,  en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie...

Votre magazine SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021

100% en ligne, feuilletez votre hors-série annuel SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l'imprimer, mais aussi rechercher...

Un retour à l’emploi mieux guidé

Pour accompagner la reprise des salariés après une longue absence, Medef Auvergne Rhône-Alpes, Direccte et Agefiph ont édité le guide du maintien dans l’emploi. Le 11e baromètre de l’absentéisme et de l’engagement réalisé par Ayming indique que les arrêts de travail “longue durée” ont aug­menté de...

Le monde caché des mandataires de la CPAM

Créée en 1945, la CPAM a déjà 75 ans. Un âge qu’elle a pu atteindre notamment grâce à des personnes dévouées : les représentants des organisations syndicales et patronales. La Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) célèbre cette année ses 75 ans. L’occasion de se pencher sur les arcanes de l’institution, plus précisément sur les mandataires oeuvrant […]

Relance : l’appel des chambres consulaires de l’Ain

À l'occasion de l'AG de l'Association des maires de l'Ain, Vincent Gaud, Patrice Fontenat et Michel Joux ont fait le point sur les possibilités d'intervention des collectivités. Inquiets des conséquences de la crise sanitaire sur l'emploi, les maires de l'Ain, réunis en assemblée générale vendredi...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS