Kenneth Foster, innocent du crime pour lequel on l’a condamné (il n’a en réalité commis aucun crime) il y a dix ans a été condamné à mort. Si l’Etat du Texas ne reconnaît pas sa terrible erreur, le 30 août 2007, Foster sera exécuté sans avoir commis le moindre crime.

LES FAITS
Cet afro-américain agé de 30 ans se verrait ôter la vie pour n’avoir pu empêcher son ami de commettre un meurtre un soir d’août. Le 1er mai 1997, Kenneth Foster, jeune africain américain alors âgé de 20 ans, a été condamné à mort par la loi des parties. Il a été condamné non pas pour avoir commis un meurtre ou avoir été un acteur secondaire d’un crime mais pour ne pas avoir prévu, anticipé qu’un des 3 hommes avec lesquels il était un soir d’août 1996, allait tuer Michael Lahood Jr. En réaction à l’opinion publique européenne, le gouverneur texan répondait ainsi : «Les Texans ont décidé il y a longtemps que la peine de mort était un châtiment juste et approprié pour les crimes les plus horribles commis contre nos citoyens.»

img6028.jpg